Le véhicule électrique, un choix valable pour les Européens

Publié le par Gerome

voiture-electrique-renault.jpg

 

Le consortium de la Commission Européenne, CARS 21, publie un document qui fait état de la viabilité de la technologie et du marché des VE, avec pour preuve un taux de pénétration en hausse.

Le rapport précise tout de même que les moteurs thermiques domineront toujours le marché à l’horizon 2020.

A long terme, l’électromobilité couplée à la décarbonisation de la production électrique, devraient contribuer au développement des transports zéro émission.

« Le véhicule électrique devient un choix valable pour les consommateurs Européens », avance le rapport.


Prise de recharge unique : une nécessité

Pour offrir une solution pratique et assurer un développement à plus grande échelle des VE, le rapport insiste sur la nécessité d’une interface unique pour la recharge, et cela au niveau Européen. Celle-ci permettra notamment de donner de l’assurance et de la visibilité aux investisseurs.

Dans ce cadre, la commission Européenne va initier une démarche pour évaluer l’impact de différentes options législatives et modalités techniques pour faciliter le déploiement des points de recharge.

« Sans préjuger des résultats de l’évaluation, la convergence vers une solution basée sur la prise de type 2 semble être l’option préférée par la majorité des parties prenantes aujourd’hui » indique l’étude.

Le consortium recommande également la mise en place d’une plateforme de coordination Européenne pour l’échange des informations et des « best practices ».


Des émissions « du puits à la roue »

Le consortium met en avant la nécessité d’une évaluation du « puits à la roue » pour mesurer les émissions et la consommation d’énergie relative aux différentes technologies.

Etant donné que les émissions des VE dépendent en grande partie de la provenance de l’électricité, leurs bénéfices devraient devenir plus significatifs avec la decarbonisation du réseau électrique.

« La décarbonisation de la production électrique et le lancement des VE sont en fait deux activités complémentaires et doivent être menés en parallèle » indique CARS21.

Le consortium considère que la mise en place d’un réseau intelligent, qui intègre le VE, est aussi importante pour augmenter le taux d’adoption. Le groupement examine actuellement différents cas de ce type.

 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vélo électrique 09/08/2012 19:33


Le véhicule électrique est une sorte de serpent de mer : il revient dans le débat régulièrement, accompagné de déclarations fulgurantes.

Gerome 09/08/2012 20:52



c'est pas faux mais on plus on en parle, plus on prépare les mentalités