Les 5 aliments provenant de Chine que vous devez à tout prix éviter

Publié le par Notre Terre

Les scandales alimentaires chinois font les gros titres depuis des années. De la mélamine mortelle dans les produits laitiers, au miel nuisible, la Chine a longtemps permis aux produits alimentaires toxiques (et autres exportations dangereuses) de franchir ses frontières. La plupart des médias américains mais aussi le gouvernement américain n’ont pas fait suffisamment d’efforts pour informer le public sur le fait que la nourriture en provenance de Chine peut être dangereuse et qu’elle est rarement inspectée par la FDA (Food and Drug administration). Les Inspecteurs de la FDA n’examinent que 2,3% de toutes les importations alimentaires. Ainsi, c’est aux consommateurs de protéger leur santé en faisant des choix intelligents sur ce qu’il faut présenter à table.

 

Voici le top 5 des produits importés de Chine que vous devez surveiller.


 

1) le tilapia

 

tilapia.jpg

Le tilapia est un poisson souvent très apprécié. Sur tous les marchés alimentaires, on fait la promotion du tilapia avec un chef sur place et une dégustation gratuite. Les publicités télévisées sur le tilapia sont fréquentes. Pourtant, 80% de l’arrivage du Tilapia (444,2 millions d’euros par an) proviennent de Chine.


 

Il est bien connu, en Chine, que les pisciculteurs ne laissent pas leurs enfants manger les fruits de mer qu’ils cultivent. Il y a quelques années un reportage, en Chine, évoquait le cas d’une jeune fille vivant dans un village de pisciculture commençant à avoir ses règles à 7 ans, en raison des niveaux élevés d’hormones utilisées. Les pisciculteurs utilisent des antibiotiques puissants et des hormones de croissance pour garder le poisson vivant, souvent dans des conditions d’élevage révélant un manque chronique d’hygiène et une surpopulation.


 

2) Le cabillaud

Environ 51% du cabillaud sur le marché américain provient de Chine, soit environ 82,1 millions d’euros par an. Ce qui est vrai pour le tilapia est également valable pour l’élevage du cabillaud.

 

3) Le jus de pomme

Si vous achetez un jus de pomme bon marché qui n’a pas très bon goût, voilà un produit qui a peut-être parcouru une grande distance, toute la route venant de Chine. Environ 50% du jus de pomme vendus aux États-Unis provient de la Chine, approximativement 1.395 millions de litres par an.

 

4) Champignons traités

Essayez de vous tenir à l’écart des champignons en conserve, 34% des champignons traités proviennent de Chine, soit 73,1 millions d’euros par an.

 

5) L’ail

Il y a plusieurs façons pour l’ail d’intégrer toutes sortes de produits alimentaires transformés. Environ 31% de l’ail, où 252,8 millions d’euros par an, viennent de Chine. Vous pouvez voir l’étiquette «produit biologique», mais en réalité, il n’y a pas de tiers pour vérifier et certifier les produits «bio» en Chine. Pour faire un profit, n’importe qui peut étiqueter un produit comme «biologique».

 

L’information ci-dessus est basée sur les données de 2011, présentées le 8 mai 2013 oralement devant le Comité de la Chambre des Affaires étrangères, durant une audition sur la Menace des Denrées Alimentaires Dangereuses, issues de Chine. Les importations alimentaires en provenance de Chine ont augmenté d’environ 7% chaque année.

 

Si vous vous demandez à quels points ces produits alimentaires pourraient être dangereux pour votre salut, consultez les rapports sur la pollution de l’environnement en Chine.

Les résidus de pesticides sur fruits, légumes et aliments transformés, alors qu’ils entrent dans la chaîne alimentaire, ont longtemps posé un problème. La Chine est le plus grand producteur de pesticides du monde. Elle n’a pas réussi à résoudre la question des résidus chimiques dangereux ou illégaux sur les denrées alimentaires: un fait mis en évidence par les taux maximaux élevés de résidus admissibles de la nation.

 

Comprendre le problème de la pollution en Chine

 

Severe-smog-and-air-pollu-010


Selon le South China Morning Post, «non moins de 70% des rivières et des lacs chinois sont pollués par les installations industrielles comme les usines chimiques et textiles».
Récemment, les habitants de la province du Zhejiang, l’une des moins polluées en Chine, ont offert 300.000 yuans (37.690 euros) pour voir les responsables gouvernementaux se baigner dans le cours d’eau local.

 

À Pékin, l’ambassade américaine rapporte des communiqués concernant la pollution atmosphérique toutes les heures. Les Américains, vivant à Pékin, ont besoin de cette information pour décider, suite à cela, s’ils vont ou non sortir.

 

Il y a eu de nombreux rapports sur l’horrible pollution de l’air, de l’eau et du sol en Chine. Avec un tel niveau de pollution, il est presque impossible d’avoir des aliments sains.

 

 


Publié dans Nutrition & Santé

Commenter cet article