Les États-Unis franchissent le cap des 50 gigawatts d’éolien installé

Publié le par Gerome

Nouveau record pour l’éolien chez l’Oncle Sam !

 

l energie eolienne 31


Témoins d’une montée en puissance continue du secteur de l’éolien aux États-Unis, le record historique de 50 gigawatts vient d’être franchis par le pays, soit l’équivalent d’une dizaine de centrales nucléaires. Les premières éoliennes apparues dans les années 80 ont dû attendre 23 ans pour franchir le premier cap des 5 GW de capacité de production et il aura fallu attendre 2006 pour que le chiffre soit doublé pour atteindre les 10 GW. En forte croissance, notamment grâce au crédit d’impôt pour la production (PTC) – un allégement fiscal fédéral de 2,1 cents par kilowattheure – l’éolien aura franchi le seuil des 25 GW en 2008 avant d’atteindre enfin le cap des 50 GW cette année.

Au travers de 39 États, les éoliennes alimentent 13 millions de foyers, soit autant que 44 centrales à charbon ou de 11 centrales nucléaires.

 

« Ce mois-ci nous avons brisé le seuil des 50 gigawatts, et nous sommes sur le rythme de l’une de nos meilleures années en termes de mégawatts installés. » a déclaré Denise Bode, directrice générale de l’American Wind Energy Association (AWEA), dont les propos ont été rapporté par nos confrères du site américain Treehugger.com. Selon l’ONG, il reste de difficile d’entrevoir l’avenir des éoliennes aux États-Unis, notamment car le PTC devrait expirer bientôt et que les débats font rage pour savoir si il sera renouvelé. En conséquence les commandes dans les industries d’éoliennes ont considérablement ralenties.


Le mot d’ordre est donc de ne pas se reposer sur ses lauriers. La volonté générale des États-Unis à avancer sur la voie de la lutte contre les gaz à effet de serre, tant au niveau des entreprises qu’au niveau des États en eux-même, comme la Californie qui pourvoie 20 % de sa demande d’électricité par des énergies renouvelables, devrait prendre le pas sur les lobbys nucléaire et pétrolier. Du moins, espérons-le…

 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article