Les océans n'ont jamais été aussi acides

Publié le par Gerome

Dernières années à vivre pour les coraux? Jeudi, des scientifiques ont déclaré que les océans du globe s'acidifiaient actuellement à un rythme sans équivalent depuis 300 millions d'années, risquant ainsi de venir à bout des récifs coralliens, qui fournissent un habitat à d'autres formes animales et végétales. Il devient plus difficile également aux huîtres et aux moules de construire leurs coquilles, et le développement des micro-organismes dont se nourrissent les poissons est perturbé.

 

 

ocean.jpg

Mais les activités humaines, et notamment les combustibles fossiles, ont fait passer la densité de carbone de 280 parties par million (ppm) au début de la Révolution industrielle à 392 ppm aujourd'hui. Au XXe siècle, l'acidification des océans a augmenté de 0,1 unité de pH et les auteurs de l'étude pensent que le pH va augmenter de 0,2 à 0,3 d'ici 2100.

L'acidification préhistorique beaucoup moins forte qu'actuellement


Les océans s'acidifient lorsque la présence de carbone augmente dans l'atmosphère. Dans les temps préindustriels, cela se produisait périodiquement quand des poussées naturelles de carbone faisaient augmenter la température moyenne du globe, écrivent les scientifiques. Cela fut notamment le cas lors d'une très forte émission de carbone survenue voici 56 millions d'années, rappellent des chercheurs, dont les conclusions sont publiées par la revue Science.


Cette période de réchauffement, vraisemblablement due à un volcanisme intense, fut elle aussi marquée par une forte acidification des océans, au rythme de 0,008 pH par siècle. Un phénomène limité en regard de ce qui se passe sur Terre depuis le début de la Révolution industrielle voici un siècle et demi, déclare l'auteur de l'étude, Bärbel Hönisch, de l'observatoire terrestre Lamont-Doherty à l'université de Columbia.

 

 

 

Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article