Les signaux de Gaïa

Publié le par Gerome

A l'heure où l'on entend de plus en plus parler de 2012, date butoir fixé par le calendrier Maya, il est temps de s'interroger sur nous et sur la Terre.

Depuis de longues années, j'affirme avec beaucoup de force et de conviction que la Terre est un organisme vivant au même titre que nous. Gaïa est en réalité un super organisme accueillent la vie depuis 5 milliards d'année.

 

Je fais faire une comparaison avec le corps humain :

 

lorsque nous sommes malades, attaqués par divers virus ou microbes, le corps se défend déclenchant des anticorps pour nous protéger, c'est très bien fait le corps humain... Si la Terre est malade, elle fera de même :

 

- partant du postulat que nous sommes des organismes vivant grâce et au sein de la Terre, si nous devenons défaillants et que cette défaillance entraîne une dangerosité, la Terre devra se défendre et mettre en place des anticorps pour se soigner.

L'humanité, à bien des égards ressemble à des cellules cancéreuses, des cellules autonomes, électrons libres qui ont décidé de ne travailler que pour elles-mêmes et ainsi se couper du super organisme, Gaïa.

Cette défaillance trouve son point de départ pendant l'ère industrielle il y a 200 ans, bien que des signes avant coureurs se soient fait sentir par le passé; à titre d'exemple la Rome impériale qui dévasta des milliers d'hectares de forêts pour subvenir à l'expansion de ses territoires et soutenir l'effort de guerre.

 

Partant du principe que nous sommes des cellules cancéreuses pour la Terre, défaillantes et dangereuses, il est légitime pour Gaïa de se protéger de nous. Quels sont ces anticorps?

Les séismes

Les tsunamis

Les éruptions volcaniques

Les pandémies

Les ouragans

Les inondations

 

Alors là bien sûr, certains en lisant cela, vont faire des bonds devant leur écran mais j'assume totalement mes propos et je peux même les étayer, pour cela je n'utiliserai pas la rigueur scientifique qui doit être de mise lorsqu'on aborde ce genre de sujets.

On va me rétorquer que ces phénomènes naturels n'ont pas attendu que l'humain déraille pour se manifester. En réponse à cet argument tout à fait crédible je dirais simplement que la Terre se sert de ce qu'elle a à disposition pour se protéger. Mais donner une conscience à la Terre c'est déjà de l'hérésie et non scientifique.
"Prouvez-moi monsieur que la Terre est consciente!"
"Prouvez-moi monsieur le scientifique que la Terre n'est pas consciente"


Les 2 théories ne sont absolument pas démontrables scientifiquement, c'est donc le statut quo! 
Je pars du principe que si l'homme a une conscience pourquoi la Terre n'en aurait pas une?

Au fait pourquoi j'ai décidé d'écrire un article sur notre Mère la Terre? Ce matin, en me levant j'ai lu les infos sur internet et j'ai constaté qu'il y a de plus en plus de catastrophes naturelles depuis le début de l'année : 

en janvier : séisme en Haiti 

en février : inondations meurtrières sur l'ile de Madère 

                   inondations à Thaiti 

Avant-hier : séisme au Japon magnitude 8

hier : séisme dans le pacifique magnitude 8.8 et tsunami au chili alerte aux tsunamis dans d'autres pays du pacifique

toujours hier : séisme au Pakistan et en Afghanistan

cette nuit : tempête sur une bonne partie de la France 
depuis plusieurs mois : grave sécheresse dans le sud-ouest de la Chine, 7.5 millions de personnes touchées.  
etc... la liste n'est pas exhaustive on pourrait parler de bien d'autres pays touchés par des catastrophes naturelles comme par exemple l'Australie qui elle aussi doit faire face à la pire sécheresse de son histoire 

 

Notre belle planète est en train de muter, de se purifier et nous devons l'accompagner dans ce processus sans crainte et dans l'Amour. Ces "catastrophes naturelles" vont s'intensifier dans le futur, ce que nous vivons en ce moment ce sont les prémices, beaucoup d'entre nous périrons mais c'est une phase importante et nécessaire pour l'évolution de la Terre.
On efface tout et on recommence.


................Reste  à savoir si nous avions été autrement, est-ce que Gaïa aurait quand même procédé au grand nettoyage....

 

Publié dans Divers (Hors sujet)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

urchidée 10/11/2010 21:53



Je voulais préciser une autre chose à propos de 2012, je pense réellement qu'il faut le mettre de côté, les sujets qui gravitent autour ont été largement détournés et ont apporté plutôt une note
mystique, ce qui déforme son côté rationnel et originel. De toute façon à notre niveau on ne peut rien de plus. Soyez très prudent quant aux infos de cette apocalypse.



Gerome 11/11/2010 08:48



en effet, 2012 est une date à prendre avec des pincettes tant elle a été largement abordée et déformée. Cependant je suis intimement convaincu qu'en 2012  nous atteindrons la fin d'un cycle,
selon certains écrits ce ne sera pas la fin du monde mais la fin d'un monde. La fin du monde est le fond de commerce de beaucoup de sectes apocalyptiques c'est pour cela qu'il faut relativiser
cette date.



Urchidée 10/11/2010 21:44



Tu n'es pas le seul à penser ainsi, Laurent Cabrol à parler en ces termes, et lui à pu expliquer avec des mots" plus scientifiques". Et je suis d'accord avec toi mais notre société n'a pas été
éduqué pour entendre et comprendre les choses ainsi... A bientôt!!



Gerome 11/11/2010 08:52



oui notre société n'a pas été éduquée pour comprendre tout cela mais je reste quand même optimiste car de plus en plus l'environnement et la protection de la planète sont des sujets de
préocupations pour les citoyens et pour les décisionnaires. A noter l'avancée majeure qui a été réalisée pour sauvegarder la biodiversité quand plus de 100 pays se sont réunis au Japon pour
conclure un accord. Petit à peu il ya du mieux, c'est long, c'est laborieux mais on va finir par y arriver



rev 13/04/2010 02:22



bonjour, bien que je ne crois pas en 2012 je suis en acore avec vous sur le reste, nous devrions prendre soin de notre terre mais les hommes ne réagirons que si demain un désastre a l'échelle du
globe se produisais en un seul cou et pas en 1000 ans notre stupidité notre ingratitude en ver la terre nous le payerons un jour ou  l'autre, et bien que se soit triste se ne sera que
justice 



Gerome 24/04/2010 09:11



bonjour,


je vous prie de m'excuser pour ma réponse tardive mais je me suis apperçu de votre commentaire que ce matin.......


c'est vrai que 2012 devient un sujet à polémique, j'y crois c'est vrai; cette date n'a aucune valeur scientifique, je dirais même que c'est déraisonnable d'y croire mais bon..........


la Terre nous envoie des signaux alarmants qui laissent présager une fin inéluctable mais d'une certaine manière nous le méritons : séismes en tout genre, sécheresses, cyclones, pluies
diluviennes, le volcan islandais etc......... et tout ça en moins de 3 mois!!


c'est le karma dirons certains!