Maison bioclimatique passive

Publié le par Gerome

Le concept de maison bioclimatique passive prend en compte l’environnement et le climat et n’utilise que les énergies renouvelables. Il a pour objectif de capter le rayonnement solaire, stocker l’énergie reçue, répandre la chaleur dans l’habitat et la réguler. Les propriétaires qui choisissent une maison bioclimatique passive souhaitent vivre dans un habitat sain, mais confortable, économiser sur l’énergie et préserver son environnement naturel.


Conception maison bioclimatique passive



La conception d’une maison bioclimatique passive passe par plusieurs étapes. Il y a tout d’abord le choix du terrain où elle sera bâtie. Un endroit ensoleillé, mais à l’abri du vent serait l’idéal. Un terrain en pente ou une construction semi-enterrée fera profiter la maison bioclimatique passive de la circulation naturelle de l’air. En outre, elle profitera aussi de la fraicheur et de la chaleur du sol.



Construction maison bioclimatique passive



Pour la construction, le propriétaire réalisera une économie importante sur l’investissement et l’énergie en choisissant un plan de maison bioclimatique passive compact. Elle devra être bâtie sur un terre-plein fait de lit de cailloux de différentes tailles recouvert d’une dalle sèche pour être en harmonie avec le sol. La façade de la maison bioclimatique passive, faite de larges vitrages, devra être tournée vers le sud afin de capter les rayons solaires.

 

Par contre, les chambres seront orientées vers l’est pour être face au lever du soleil. Pour protéger l’habitation contre les vents, les dépendances comme le garage, la buanderie, le grenier, etc. devront être placées au nord. Aucune ouverture ne sera réalisée dans cette partie de la maison. Par contre, elle sera réduite à l’est et à l’ouest. La toiture située du côté des vents dominants devra être basse tandis que celle au-dessus des baies vitrées sera débordante en prévision des grosses chaleurs en été. En récupérant, stockant et filtrant l’eau de pluie dans une cuve enterrée, le propriétaire disposera de toute l’eau nécessaire pour alimenter le lave-linge, les toilettes et l’arrosage de son jardin.

 
Matériaux maison bioclimatique



Une maison bioclimatique passive devra être construite avec des matériaux d’origine naturelle ou recyclés. Ils doivent préserver aussi bien la santé que l’environnement. Le bois, combiné avec un isolant thermique naturel, est totalement indiqué pour la construction d’une maison bioclimatique passive.

La végétation entourant la maison bioclimatique passive devra contribuer au confort de l’habitat. Arbres, haies, plantes grimpantes, etc. la protègeront contre la chaleur de l’été et les vents d’hiver tout en purifiant l’air tout au long de l’année. L’existence d’un espace vert autour de la maison empêche le ruissellement des conduits d’évacuation face à un orage.


Prix maison bioclimatique passive

Le prix d’une maison bioclimatique passive n’est pas forcément plus élevé que celui d’une maison traditionnelle. Il tourne autour de 1 700 euros le mètre carré. Il est possible d’obtenir une subvention pour la pose de panneaux solaires et de cuve à eau lors de la construction. L’avantage de ce type de maison est qu’au bout de 10 à 20 ans, le surplus de coûts investi sera amorti grâce aux économies réalisées sur le chauffage.

 

 

Publié dans Habitat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article