Méthodes écologiques de détachant avant lavage

Publié le par Gerome

Le détachage avant lavage

L’une des difficultés de la lessive écologique, quelle qu’elle soit, est le détachage avant lavage. Ceci est vrai aussi, pour certaines taches, avec les lessives industrielles classiques. Cela ne pose pas trop de problèmes aux personnes qui travaillent dans un bureau, ne cuisinent pas de manière traditionnelle (pas de plats en sauce, jus de viande etc.) et n’ont pas d’enfants ou de chiens.

Le savon au fiel ou le savon noir suffisent en général pour les taches de ces personnes. Au pire, tremper le linge dans une solution de cristaux de soude ou de percarbonate de soude.

Les taches difficiles

Pour les autres, l’idéal est de traiter la tache de manière appropriée dès qu’elle vient d’être faite. Si vous n’avez ni le temps ni l’envie, faites un noeud dans le vêtement pour vous le rappeler lorsque vous mettrez votre linge en machine. De très nombreuses taches ne disparaîtront plus si elles ont été « cuites » en machine et/ou au fer à repasser. Il est donc indispensable de détacher avant lavage.

Voici quelques techniques pour des taches diffi ciles :

graisse et huile • Saupoudrer de blanc d’Espagne, d’argile ou de terre de Sommières.
transpiration • Frotter avec de l’eau vinaigrée jusqu’à disparition. Ou de l’alcool dénaturé à 70°.
rouge à lèvres • Alcool dénaturé à 70°.• OU mélange d’eau oxygénée (ou
percarbonate) + cristaux de soude.
fruits en général • Traiter immédiatement à l’eau bouillante (passer l’eau au travers du tissu).
• Sur une tache sèche, essayer le jus de citron ou l’eau vinaigrée, l’eau oxygénée, le percarbonate.
fruits rouges
• Faire tremper dans de l’eau tiède, savonner, ne pas rincer, et étendre au soleil. Laver ensuite en machine.
oeuf • Jamais d’eau chaude. • Frotter avec de l’eau oxygénée ou une solution de percarbonate.

vin rouge • Passer immédiatement du vin blanc (puis saupoudrer de sel) ou de l’eau gazeuse sur la tache.
• OU faire tremper dans de l’eau tiède, savonner, ne pas rincer, et étendre au soleil. Laver ensuite en machine.
sang • Surtout, jamais d’eau chaude !!! • Sur une tache fraîche, tremper et frotter dans un bain d’eau fraîche fortement salée. • Sur une tache sèche, tremper 1/2 heure dans un bain d’eau froide additionnée de cristaux de soude et de percarbonate de soude (ou d’eau oxygénée).
• Sur une tache « cuite » (ancienne) essayer de l’eau vinaigrée.
• Sur un tissu fragile, faire tremper dans un peu d’eau avec un cachet d’aspirine.

chocolat • Éponger la tache à l’eau tiède savonneuse, décolorer délicatement à l’eau oxygénée.
• Sur du cacao pur, oublier l’eau savonneuse.
thé • Frotter la tache avec du jus de citron (attention aux tissus fragiles, dans ce cas remplacer par du vinaigre). • OU de l’eau oxygénée. • OU une solution de percarbonate.
café • Rincer à l’eau froide, frotter à l’eau tiède savonneuse, rincer. • OU utiliser de l’eau oxygénée.
herbe • Tamponner avec du vinaigre.
roussi • Frotter avec un sucre en morceau. • OU avec de l’eau oxygénée.
humidité et moisissure • Tamponner la tache avec un tissu propre trempé dans du jus de citron salé. Frotter avec du savon de Marseille. Laver à 90 °C (indispensable pour tuer les spores) ou faire bouillir dans une casserole d’eau.

cirage, cambouis, goudron, mazout
• Appliquer dès que possible de la matière grasse (beurre, huile, vaseline, lait).
• Enlever avec un couteau le cambouis qui n’a pas pénétré le tissu. Ramollir le reste en appliquant du beurre OU tremper plusieurs fois dans du lait bouillant en pétrissant le tissu. Frotter ensuite la tache avec de l’essence de térébenthine, étendre et verser de la poudre de Sommières (ou du blanc d’Espagne ou de l’argile). Laisser en place plusieurs heures et recommencer si nécessaire.
• OU bain de 12 h dans de l’eau chaude + savon noir (25 g) + cristaux de soude (15 g) + essence de térébenthine (5 g). Brosser.
nicotine
• Frotter à l’eau froide puis imprégner de glycérine + eau tiède.
• OU frotter à l’alcool.
rouille
• Presser un jus de citron dessus et saupoudrer de sel, laisser sécher et laver en machine.

peinture, encre
• Faire tremper dans du lait tiède. Remplacer le lait jusqu’à ce que sa couleur ne change plus. Laver à l’eau savonneuse et rincer abondamment. • OU frotter avec de l’alcool.
• Sur du coton blanc il n’y a pas grand chose à faire à part le teindre (ou l’eau de Javel).
• Essayer aussi éventuellement de l’essence de térébenthine.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article