25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 12:22

New-York veut recycler 30% des déchets d'ici 2017...

 

decharge.jpg


Plus de 40.000 tonnes de déchets par jour, 7.100 employés, 2.500 camions poubelle, la collecte et le traitement des ordures est un défi vital à New York où les autorités se sont fixées un nouvel objectif, recycler 30% de ces montagnes d'ordures d'ici à 2017. Les New-Yorkais sont de tous les Américains ceux qui jettent le plus: 2,5 kilos par jour en moyenne, contre 2 kilos dans le reste du pays, selon la mairie. Sur les trottoirs, s'entassent le soir d'énormes sacs de plastique noir ou transparent, mais aussi parfois des meubles, des canapés, des lampes en bon état...

 

"Si les ramasseurs d'ordures n'étaient pas là, la ville deviendrait rapidement invivable", souligne l'anthropologue de l'Université de New York Robin Nagle, selon laquelle ces employés sont même plus importants que la police ou les pompiers. Et la quantité d'ordures "augmente chaque année", souligne Ron Gonen, responsable du recyclage pour la ville. New York, ajoute-t-il, dépense quelque 330 millions de dollars pour exporter ses déchets vers d'autres Etats comme l'Ohio ou la Caroline du Nord.

 

Passer d'un taux de recyclage de 15% à 30% en 2017


Mais ces deux dernières années, la ville de 8,4 millions d'habitants, qui ne collecte pas les déchets commerciaux (magasins et entreprises) mais seulement ceux des particuliers et des administrations - a amorcé un sérieux virage. Elle s'est fixée de faire passer le taux de recyclage de 15% actuellement à 30% en 2017 (hors déchets organiques), pour les 11.200 tonnes de déchets quotidiens qu'elle récupère (les déchets commerciaux, ramassés par des entreprises privées sont estimés à 29.000 tonnes par jour).

 

300 écoles récoltent les déchets organiques

 

La mairie a multiplié les initiatives. Elle s'est aussi dotée en partenariat d'une usine de recyclage flambant neuve à Brooklyn. Depuis 2012, un programme pilote a été lancé dans les écoles pour récolter les déchets organiques. De 90 écoles en 2012-2013, il a été étendu cette année à 300 établissements. A partir de juillet 2015, les restaurants, enseignes de restauration rapide et épiceries devront aussi séparer les déchets organiques et les recycler.

 

En décembre, une usine ultra-moderne de recyclage des métaux, verres et plastique a été inaugurée à Brooklyn, où ils sont traités par Sims Metal Management Municipal recycling, leader mondial dans le secteur, sous contrat avec la mairie. Des quelque 800 tonnes quotidiennes de plastique, verre et métal récoltés par la ville de New York, elle en traite déjà 272. Le reste part dans l'Etat voisin du New Jersey dans une autre usine Sims. Les deux usines combinées pourront recycler 1.180 tonnes par jour de métaux, verre et plastique.

Le recyclage n'est pas seulement bon pour l'environnement. Il génère des revenus : un cube d'aluminium, tel que produit à Sunset Park, d'environ 680 kg, se revend plus de 1.000 dollars.

 


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Les bonnes nouvelles
commenter cet article

commentaires