1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:19

NEW-YORK.JPG

 

Les émissions de gaz à effet de serre de la ville de New York ont diminué de 19% depuis 2005, ce qui la place aux deux tiers de l'objectif que s'était fixé le maire sortant Michael Bloomberg il y a cinq ans.


Ardent défenseur au niveau national de la lutte contre le réchauffement climatique, Michael Bloomberg a lui-même annoncé lundi ce résultat alors qu'il se prépare à quitter ses fonctions mercredi, après douze années à la tête de la municipalité. Le maire démocrate Bill de Blasio lui succédera.

Dans le programme PlaNYC 2030, lancé en 2007, Michael Bloomberg avait fixé comme objectif une réduction des émissions de GES de 30% d'ici à 2030 grâce à une série d'initiatives, comme la mise en place de taxis à moteur hybride ou la mise aux normes écologiques des bâtiments municipaux.


Après le passage de l'ouragan Sandy sur la ville en octobre 2012, celui qui se revendique comme sans étiquette politique s'était prononcé en faveur de la réélection de Barack Obama en raison de ses prises de position sur le climat.

 

 


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Les bonnes nouvelles
commenter cet article

commentaires