16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 09:02

La proposition du président américain vise à financer la recherche afin de mieux comprendre les impacts à venir du changement climatique.

 

Barack-Obama.jpg


Le président américain Barack Obama devait proposer vendredi le lancement d’un fonds d’un milliard de dollars pour réduire l’impact du changement climatique, en se rendant sur les terres agricoles de Californie durement touchées par une sécheresse historique.

Barack Obama devrait présenter cette mesure dans le cadre du projet de budget 2015 qui sera dévoilé le mois prochain. Il n’est bien sûr pas certain que les élus républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, acceptent de la soutenir. «Nous avons toujours eu des vagues de chaleur, mais à présent les pires d’entre elles durent plus longtemps et sont encore plus chaudes», a constaté le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney. «Nous avons toujours connu des périodes de sécheresse, mais à présent les pires d’entre elles sont plus longues et encore plus sèches», a-t-il insisté.


«Nous avons toujours subi de fortes tempêtes, mais au lieu d’avoir des tempêtes centennales qui arrivent tous les 100 ans, nous avons des tempêtes centennales qui se produisent tous les cinq ans», a-t-il encore ajouté.

Mieux protéger les communautés

Le nouveau fonds sur le climat proposé par le président visera à financer la recherche afin de mieux comprendre les impacts à venir du changement climatique et de mieux protéger les communautés et infrastructures.

Il a aussi pour but d’aider les populations vulnérables à se préparer, d’encourager les actions au niveau local pour réduire les futurs risques et de financer de nouvelles technologies et infrastructures pour combattre le changement climatique.

 

Barack Obama doit se rendre vendredi à Fresno en Californie pour participer à une table ronde avec des agriculteurs au sujet de la terrible sécheresse qui frappe l’Etat et qui a transformé certaines terres en véritable sol lunaire. Près de 90% de la Californie serait touchée par une sécheresse de sévère à exceptionnelle.

Le mois dernier, le gouverneur Jerry Brown, qui a décrété l’état d’urgence en raison de cette sécheresse qui pourrait bien être la pire qu’ait connue l’Etat en un siècle, a demandé aux Californiens de réduire leur consommation d’eau de 20% au moins.

 

 


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Les bonnes nouvelles
commenter cet article

commentaires