Photovoltaïque : la France doit rattraper son retard

Publié le par Gerome

Dotée du 5e gisement solaire européen, la France doit se développer davantage dans le photovoltaïque: la chronique de Serge Orru, du WWF.

centrale-solaire-photovoltaique.jpg

 

De la marée noire dans le Golfe du Mexique à celle de Dalian en Chine en passant par la rupture d'un oléoduc dans le Michigan, la pollution par hydrocarbures est devenue notre mal quotidien... Notre addiction au pétrole, au nucléaire et autres énergies fossiles est telle que les responsables de ces désastres écologiques ne devront pas seulement payer la facture... mais également panser la nature!  

Alors que des alternatives existent, permettant notamment de réduire les pollutions, pourquoi notre système de production énergétique n'évolue-t-il pas? Une course contre la montre est engagée afin d'éviter la destruction de notre banque du vital, la biodiversité. Le développement des énergies renouvelables doit permettre un remplacement progressif des énergies fossiles.  


L'énergie solaire photovoltaïque est particulièrement bien adaptée aux enjeux énergétiques et climatiques: raréfaction des gisements fossiles, augmentation de notre besoin en énergie et nécessité de lutter contre le changement climatique.  

La France dispose d'ailleurs du 5e gisement solaire européen. Chaque année, chaque mètre carré de l'Hexagone et d'Outre-Mer reçoit l'équivalent de 1200 kWh, environ un sixième de la consommation électrique d'un ménage français. Toute la filière doit se mobiliser pour que la France soit encore une fois le pays des Lumières et participe à l'objectif global d'au moins 23% d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique d'ici à 2020. Le photovoltaïque comme toutes les énergies renouvelables, ne nous empêche pas de garder en priorité les économies d'énergies et la recherche permanente de l'efficacité énergétique.  


Selon le Réseau de transport d'électricité (RTE), les perspectives de développement du photovoltaïque sont supérieures aux prévisions de 2009. L'année 2009 a d'ailleurs vu un triplement de la puissance installée en France métropolitaine, avec une puissance cumulée raccordée au réseau d'environ 189 MW au 1er janvier 2010. Le développement du solaire, qu'il soit photovoltaïque ou thermique, participe à la sécurité de notre approvisionnement énergétique.  


Les centrales solaires commencent à émerger en France. Le WWF-France et d'autres associations environnementales soutiennent le développement de l'énergie solaire photovoltaïque, en tant qu'alternative durable aux énergies fossiles. Les parcs photovoltaïques sont intéressants... Cependant, leur développement doit se faire aussi à la lumière de leurs impacts: usage des sols, respect du foncier, atteinte à la biodiversité... et de nos besoins réels.  

D'autre part, les engagements pris par la France en matière de développement des énergies renouvelables devront, espérons-le, permettre à la filière production de se déployer. Et cessons de changer les règles toutes les saisons et d'attaquer injustement le solaire!  


Dans les années 1990, la France a tenu un rang honorable dans la fabrication de cellules photovoltaïques, se plaçant parmi les cinq premiers mondiaux. Le développement des industries japonaise et allemande, basées sur un marché intérieur à la croissance exponentielle, a relégué notre pays à la 15e place. Aujourd'hui, la Chine investit massivement dans les énergies renouvelables. Pour preuve, le pays du Milieu a su rattraper -et dépasser- la production outre-Rhin pour représenter près de 20% de la capacité de production en 2008.  

Les enjeux environnementaux entrent peu à peu dans la conscience de chacun. Notre économie doit se transformer, cesser d'être vorace du vivant. D'autant plus que cette métamorphose est créatrice d'emplois! Selon une étude de l'Ademe parue en décembre dernier, plus de 72 000 emplois ont été créés par la filière des énergies renouvelables, et ce sont près de 132 000 qui sont espérés d'ici 2012.  


Nous devons absolument propager le développement humainement durable et entrer en métamorphose. Rêvons et construisons avec cette énergie inépuisable qu'est le soleil. Vive le roi soleil!  

Serge Orru. directeur général de wwf France

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article