POUR STOPPER LES OGM, LA DÉSOBÉISSANCE EUROPÉENNE

Publié le par Gerome

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).
 
Le 6 avril 2010.


Dès sa réélection, le Président de la Commission européenne, M. Barroso, avait dévoilé son ambition de relancer le développement des Organismes génétiquement modifiés (OGM) en Europe. La mise en œuvre n'a pas tardé : le 2 mars 2010, la pomme de terre transgénique Amflora commercialisée par l’entreprise allemande BASF était autorisée à la culture. Cette date marque un tournant dans les politiques communautaires sur les biotechnologies pour deux raisons. D'une part, il s'agit de la première autorisation accordée à la culture d'une variété de plante transgénique depuis le maïs Monsanto MON 810 en 1998. Un moratoire de fait vient donc d'être levé après douze ans. D'autre part, la décision sur la pomme de terre concerne cette fois une entreprise européenne et non plus américaine. L'argument de la compétitivité internationale pourra jouer à plein pour justifier cette manœuvre pro-OGM.
 
Mais il y a encore plus grave. Si le contexte politique le permet, la Commission pourrait réviser la procédure d'autorisation des OGM en court-circuitant les États et en se basant seulement sur les avis pseudo-scientifiques de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA). Ceci constituerait un nouveau déni de démocratie dans une Union européenne où les peuples refusent très majoritairement les produits transgéniques.


ogm-umposture-actionnes-par-monsanto.1207138919.jpg 
(…)
 
Pour lire la suite ou imprimer, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1663
 
Dans l'immédiat, le M'PEP appelle à signer deux textes concernant les OGM en Europe :
 

  • la pétition lancée par Inf'OGM, intitulée « Le gouvernement français doit réclamer à la Commission européenne une réévaluation des OGM ! » :
    http://www.infogm.org/

 

Publié dans OGM j'en veux pas!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article