Russie: les incendies ont gagné des zones radioactives

Publié le par Gerome

4000 hectares de sites pollués par Tchernobyl auraient été brûlés.

 

1058590.jpg

 

Pas d'inquiétude à avoir, selon l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).Avec le nucléaire il ne faut jamais s'inquiéter, c'est comme lorsque la centrale de Tchernobyl a explosé, le nuage s'est curieusement arrêté à la frontière française; il a du se dire "houlà j'arrive chez les français, je vais m'arrêter en Italie ça sera mieux!". Dans 1000 ans il faudra encore se faire du soucis concernant ces retombées radioactives.

 

Près de 4000 hectares de zones polluées par les retombées nucléaires de Tchernobyl ont été touchés par les incendies qui ravagent la Russie depuis juillet. C'est ce qu'annonce les services de surveillance des forêts russes ce mercredi 11 août.

"D'après les données de la surveillance de la radioactivité menée sur le territoire des régions de Russie comprenant des terres polluées par des éléments radioactifs depuis la mi-juillet, des incendies de forêt y ont été enregistrés sur 3900 hectares", a déclaré le service fédéral de défense des forêts.

L'organe de surveillance répertorie les zones touchées dans les "territoires les plus pollués". La liste comprend notamment la région de Briansk, au sud-ouest de Moscou, où 28 feux de forêt ont ravagé 269 hectares. Une des zones polluées par les retombées de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986.

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article