Un lézard éteint depuis plus d’un siècle a été aperçu en Inde

Publié le par Gerome

geckoella-jeyporensis400.jpg

 

Parfois, les nouvelles en matière de protection de l’environnement sont bonnes. Alors, nous essayons de vous les faire partager. Geckoella Jeyporensis, petit lézard pouvant mesurer jusqu’à dix centimètres, était déclaré disparu depuis plus de cent ans. Il est de retour.


Aperçu dans l’Est de l’Inde, il fait le bonheur des scientifiques, qui sont davantage habitués à constater la disparition d’espèces que leur résurrection. On ne l’avait pas vu depuis 135 ans (un scientifique de Bombay avait alors découvert un spécimen mâle en 1877), et c’est le travail acharné d’un groupe d’environnementalistes, démarré en 2009, qui a permis de retrouver sa trace. Ce petit lézard de la famille des Gekkonidae est donc unique !


C’est un travail commun du Centre des Sciences Écologiques et de l’Institut Indien des Sciences de Bangalore que l’on doit cette redécouverte, officialisée par la revue Hamadryad. C’est avec très peu d’informations que les environnementalistes sont partis à la recherche de notre ami Geckoella Jeyporensis. Tout ce qu’ils savaient en démarrant leurs travaux était qu’on l’avait initialement découvert à plus de 1.000 mètres d’altitude, caché sous un rocher, dans une forêt, sur la colline de Patinghe, dans la région de Jaipur.

Cette espèce vient donc s’ajouter aux quelques 190 espèces de lézards déjà recensées en Inde. Espérons que d’autres espèces seront découvertes, ou redécouvertes, dans les prochaines années.

 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Commenter cet article