Chemtrails et phtalates : Un documentaire puissant aux révélations fracassantes

Publié le par Notre Terre

Partager cet article

La pollution de l’air a tué 476 000 nouveaux-nés en 2019

Publié le par Notre Terre

pollution-industrielle

Au total, la pollution de l’air a causé 6,7 millions de morts dans le monde en 2019, dont 476 000 nouveaux-nés, selon une étude. 

La pollution de l’air a tué 476 000 nouveaux-nés en 2019, notamment en Inde et en Afrique subsaharienne, selon une nouvelle étude qui pointe la responsabilité, dans près de trois quarts de ces décès, des fumées toxiques émanant de combustibles utilisés pour cuisiner.

Plus de 116 000 nourrissons indiens sont morts du fait de la pollution de l’air dans le premier mois de leur vie, et 236 000 en Afrique sub-saharienne, selon le State of Global Air 2020, qui utilise des données compilées par deux instituts américains (Health Effects Institute et Institute for Health Metrics and Evaluation).

 
Dépendance des foyers aux mauvais combustibles

Selon les auteurs de l’étude, il existe de plus en plus de preuves permettant de lier l’exposition des mères à la pollution de l’air durant leur grossesse avec le risque accru que les bébés naissent avec un poids trop faible ou prématurés.

"Bien qu’il y ait une réduction lente et constante de la dépendance des foyers à des combustibles de mauvaise qualité, la pollution de l’air qui en est issue continue à être un facteur clé dans la mort de ces jeunes enfants", Dan Greenbaum, président du Health Effects Institute.

Au total, la pollution de l’air a causé 6,7 millions de morts dans le monde en 2019, selon l’étude, ce qui en fait la quatrième cause de décès.

Les auteurs ont relevé que si la pandémie de Covid-19 avait causé de nombreux décès ainsi que des problèmes économiques et sociétaux, elle avait aussi eu un impact en termes de pollution :

"Beaucoup de pays ont retrouvé des ciels bleus et des nuits étoilées, souvent pour la première fois depuis des années, en raison du ralentissement de l’activité. Mais ces gains sont de courte durée".

Publié dans Pollution

Partager cet article

Le coût écologique ahurissant de la giga factory tesla en Allemagne

Publié le par Notre Terre

Une transition écologique qui devient gênante...

giga-factory-tesla-allemagne

Les pays européens se sont fait une concurrence acharnée pour accueillir la Gigafactory en raison de la contribution importante qu'elle devrait apporter à l'économie. L'énorme installation, qui devrait être l'une des plus grandes lignes de fabrication en Europe, nécessitera un nombre considérable d'employés malgré la grande automatisation des processus de fabrication.

Bombes à retardement

Entre les nids de fourmis à déplacer, des bombes datant de la dernière guerre mondiale à déminer et des chauves-souris à contrôler, le coût écologique du projet n'a toutefois pas encore fini de faire polémique.

Des associations locales s'alarment en particulier de la consommation d'eau nécessaire pour la production. Les 372 m3 d'eau potable par heure annoncés ne sont qu'un « éventuel pic de consommation peu fréquent », tente de rassurer Elon Musk sur Twitter. La « méga-usine » du milliardaire américain bénéficie au passage d'un coup de pouce public. Tesla est éligible pour les aides européennes à la reconversion des régions charbonnières d'un côté, aux subventions de « l'Airbus des batteries » de l'autre.

La Banque d'investissement du Brandebourg pourrait allouer plus de 100 millions d'euros au projet, a indiqué le président de son conseil d'administration, Tillmann Stenger, dans la presse.

tesla-coupe-forêt-giga-factory

Malgré les oppositions allemandes, le géant américain aura réussi à obtenir ce qu'il voulait. En seulement quelques jours, Tesla a abattu et fait évacuer plusieurs milliers d'arbres pour faire de la place pour la construction de sa GigaFactory européenne. La chaine YouTube Tesla Kid Grünheide a fait voler un drone sur la zone où l'usine de Tesla va s'installer, on peut assister à un triste spectacle. 90 hectares de forêt ont été coupés pour soutenir le développement de l'économie verte. Nous sommes témoins en direct de ce que l'humain fait de pire; au lieu d'entamer une décroissance, une simplicité volontaire et salvatrice, on continue le développement industriel effréné, un capitalisme vert dont les bénéfices sont pour l'instant masqués par le coût écologique ahurissant de cette reconversion.

https://www.youtube.com/watch?v=CieULFaI6zU&feature=emb_logo

Publié dans Nature

Partager cet article

Pneus dégonflés des SUV : un acte désespéré pour interpeller les citoyens et les pouvoirs publics

Publié le par Notre Terre

SUV tag

Parfois on n'a plus le choix. Face à l'inaction des grands, l'action des petits devient nécessaire.

Une action coup de poing. Vendredi 16 octobre, dans la soirée, des militants écologistes du groupe Extincion Rebellion de Bordeaux, ont dégonflé des pneus de 220 SUV pour dénoncer la pollution engendrée par ce type de véhicule. "Cette action est la première du genre pour Extinction Rébellion. Nous avons choisi de dégonfler un pneu par véhicule, causant une gêne certaine mais facilement résorbable. Nous avons également laissé un tract sur le pare-brise des véhicules visés, expliquant les motivations de l'action et prévenant les conducteurs", explique l'organisation sur Facebook.

Le succès des SUV ("véhicules utilitaires sport") a un impact direct sur le réchauffement climatique, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "Les SUV sont les deuxièmes contributeurs de l'augmentation des émissions de CO2 au niveau mondial depuis 2010, après la production d'électricité, mais devant l'industrie lourde, les camions et l'aviation", note l'AIE dans un rapport en 2019.

Une dizaine de propriétaires de ces voitures dégradées s’est présentée au commissariat pour déposer une plainte samedi après-midi, selon Sud Ouest Des plaintes en ligne ont également été enregistrées.

Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article