Un million de litres d’un liquide radioactif a été déversé dans le nord de l’Australie

Publié le par Notre Terre

logo urgent2

 

Il y a eut un déversement de plus d’un million de litres d’un liquide radioactif issu d’une mine d’uranium dans le nord de l’Australie, suivant ce qui a été déclaré aux médias du pays.


Il s’agit d’une substance « composée de poussières d’uranium et d’acide» explique le porte-parole de la société propriétaire de la mine, l’Energy Resources of Australia (ERA). La substance a été déversée d’une cuve de traitement située à environ 230 km de la ville de Darwin. L’ accident a été découvert tôt ce samedi matin et le personnel a commencé à être évacué.

La communauté autochtone, propriétaire traditionnelle de la région qui depuis des années proteste contre l’exploitation minière de l’uranium, a déclaré qu’il s’agit du plus grave accident nucléaire de l’histoire du pays et craint les dommages possibles au Parc national de Kakadu qui entoure la mine.

Cependant, ERA déclare que le déversement a été contenu et ne pose pas de danger pour le milieu .

Source: actualidad.rt.com

 

 


Publié dans Pollution

Partager cet article

Une photo récente de Shanghai prise depuis un hôtel par un touriste

Publié le par Notre Terre

pollution_shanghai.jpg

 

Le bâtiment que l'on peut à peine apercevoir est seulement à 400 mètres de l'hôtel.

 


Publié dans Pollution

Partager cet article

Avant que monsanto ne débouche le champagne

Publié le par Notre Terre

1330718338-monsanto.jpg

 

Monsanto s’apprête à célébrer son plus grand tour de passe passe mais nous avons jusqu’à ce week-end pour renverser ses projets.

Le partenariat transpacifique (PTP, ou TPP en anglais) est un immense accord ultrasecret passé entre douze grands pays, qui s’apprêtent à donner aux entreprises un pouvoir inouï: celui de faire appel à de nouveaux tribunaux internationaux pour attaquer en justice les gouvernements qui adoptent des lois qui nous protègent mais réduisent leurs bénéfices! Et cela peut avoir des répercussions dans tous les domaines, de l’étiquetage des aliments contenant des OGM à la liberté sur Internet. WikiLeaks a fait fuiter les documents de travail et une vague d’opposition est en train de se soulever très rapidement, mais les pays signataires se dépêchent afin de signer d’ici 48 heures.

C’est insensé et pourtant nous avons une chance de tout arrêter. Trois pays hésitent, et s’ils se retirent immédiatement, tout pourrait s’effondrer. Inondons les dirigeants chiliens, néo-zélandais et australiens de nos appels à la résistance, et nous pourrons bloquer ce coup d’État orchestré par les grandes firmes avant que Monsanto ne débouche le champagne. Signez la pétition maintenant et envoyez-la à tous vos proches:


http://www.avaaz.org/fr/no_champagne_for_monsanto_loc/?baZfyfb&v=32175

Quand on examine les documents de travail qui ont fuité, on croit lire une immense liste au Père Noël rédigée par les grandes multinationales. L’accord prévoit que les entreprises puissent imposer leurs volontés sur nos institutions démocratiques par le biais d’un système judiciaire opaque. Ces tribunaux pourraient limiter l’accès aux médicaments génériques, moins chers, pour favoriser les médicaments de marque, et même autoriser les cigarettiers à attaquer les pays qui imposent des mesures antitabac et qui, selon eux, réduisent leurs bénéfices. C’est presque trop fou pour être vrai.  

Mais presque personne n’a entendu parler du PTP. Les négociations sont si secrètes que même nos élus ne savent pas ce qu’elles recèlent – seuls les négociateurs et 600 lobbyistes les connaissent. Les textes qui ont fuité ont choqué les responsables politiques et les citoyens du Chili, de Nouvelle-Zélande et d’Australie. Et ils tentent de lutter contre les intimidations des multinationales et contre les États-Unis, qui restent déterminés à faire adopter l’accord avant d’attirer l'attention des citoyens.  


Le PTP nous touche tous
: il bafoue nos droits et torpille nos démocraties pour protéger les profits des entreprises. Et nous n’avons que quelques jours pour l’arrêter. Ajoutez votre voix à notre appel et parlez-en tout autour de vous: 


http://www.avaaz.org/fr/no_champagne_for_monsanto_loc/?baZfyfb&v=32175

On peut facilement se sentir minuscule devant les grandes multinationales qui mènent nos pays à la baguette. Mais ce n’est pas l’argent qui détient le pouvoir, ce sont les citoyens. Notre mouvement a prouvé à de nombreuses reprises que quand nous nous rassemblons pour protéger nos droits contre la cupidité des entreprises, nous pouvons gagner. Arrêtons maintenant cette menace sans précédent contre nos institutions démocratiques.  

Avec espoir,

Alice, David, Jooyea, Alex, Aldine, Julien, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

PS: Nombreuses sont les campagnes Avaaz lancées par les membres! Démarrez la vôtre maintenant et remportez une victoire sur un sujet qui vous tient à coeur, qu'il soit local, national ou mondial: http://www.avaaz.org/fr/petition/start_a_petition/?cl=3655369035&v=32175

POUR EN SAVOIR PLUS : 

Quand WikiLeaks menace un traité économique (Les Echos)

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203144680631-quand-wikileaks-menace-un-traite-economique-631946.php

Mondialisation : le grand dessein d'Obama (Le Point)
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/nicolas-baverez/mondialisation-le-grand-dessein-d-obama-05-12-2013-1764988_73.php

Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens (Le Monde diplomatique)
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803  


Le Partenariat transpacifique, nouvel outil de l’hégémonie de Washington (Mémoire des luttes)
http://www.medelu.org/Le-Partenariat-transpacifique  

L’entente commerciale la plus préjudiciable de toute l’histoire en matière d’accès aux médicaments (MSF.ca)
http://www.msf.ca/fr/campaigns/partenariat-transpacifique/  

The Trans-Pacific Partnership treaty is the complete opposite of 'free trade' (en anglais) (The Guardian)
http://www.theguardian.com/commentisfree/2013/nov/19/trans-pacific-partnership-corporate-usurp-congress

 

 


Publié dans OGM j'en veux pas!

Partager cet article

Les OGM responsables de l’augmentation de l’allergie au gluten

Publié le par Notre Terre

Une  étude récente vient de démontrer que les OGM sont à l’origine de troubles intestinaux liés au gluten qui affectent 18 millions d’Américains. L’allergie alimentaire est un phénomène en pleine expansion: près de 4 % des adultes et 8 % des enfants sont condamnés à surveiller leur assiette.

 

Monsanto blé

 

 Le rapport  a été publié par l’Institute for Responsible Technology (IRT) qui a étudié des données américaines fournies par le Ministère  de l’agriculture, l’Environmental Protection Agency  ainsi que par diverses publications médicales et des résultats de la recherche internationale sur la question.

    Selon Jeffrey M. Smith, directeur exécutif de l’IRT, la sensibilité au gluten est très diverse et peut varier en gravité, allant  d’un léger inconfort à la maladie cœliaque, maladie auto-immune grave qui peut, si non diagnostiquée à temps, multiplier par quatre le taux de mortalité.

Smith affirme que dans le soja, le maïs, le coton, le colza, la betterave à sucre, la courgette, la courge jaune, la papaye hawaïenne et la luzerne, la toxine Bt (Bacillus thuringiensis), le glyphosate et d’autres composants des OGM  sont liés à cinq des conditions qui  entraînent ou aggravent les troubles liés au gluten.

Or la toxine Bt est l’élément des OGM qui tue les insectes « en perçant des trous dans leurs cellules ». Elle est présente dans chaque noyau de maïs et survit au processus de la digestion humaine. De plus, comme l’a démontré une étude l’année dernière, elle est également capable de percer des trous dans les cellules humaines.  Selon le rapport, les  OGM affectent l’organisme en cinq zones différentes : la perméabilité intestinale, le déséquilibre de la flore intestinale, l’action immunitaire et la réponse allergique, les problèmes de digestion et les dommages de la paroi intestinale.

L’IRT indique également que le glyphosate, un herbicide commercialisé sous le nom de Roundup, a aussi un impact négatif sur les bactéries intestinales. Les cultures transgéniques en contiennent des niveaux élevés pendant la récolte. «Même avec une exposition minimale, le glyphosate peut réduire considérablement la population de bactéries intestinales bénéfiques et accélérer la prolifération de souches nuisibles», dit le rapport.

Tom O’Bryan, un expert de la sensibilité au gluten et de la maladie cœliaque, estime que l’introduction des OGM « explique très probablement la hausse rapide des troubles liés gluten depuis les 17 dernières années. »

Le gluten est un mélange de protéines combiné avec de l’amidon dans l’endosperme de la plupart des céréales comme l’avoine, le blé, l’orge et le seigle ainsi que dans tous les produits dérivés contenant ces céréales : le pain, les pâtes à pizza et les pâtes alimentaires, mais attention le gluten se trouve aussi dans d’autres aliments tels que la sauce soja, le vinaigre de malt et un grand nombre d’assaisonnements, d’aliments préparés, de conserves cuisinées, de bouillons et de soupes préparées.
Le gluten se divise en deux groupes : les prolamines et les gluténines. Les protéines de la famille des prolamines sont à la source de la maladie cœliaque et de l’intolérance très pernicieuse. Même pris en petite quantité ou exceptionnellement, un aliment contenant du gluten provoque des lésions de l’intestin.

(Source : Intolérance gluten)

Publié dans OGM j'en veux pas!

Partager cet article