Les lampes à économie d'énergie dangereuses pour la santé

Publié le par Gerome

Dans pas longtemps on s'éclaire à la bougie! Les ampoules classiques vont être rétirées du marché à la fin de l'année car elles consomment trop et contribuent de ce fait au réchauffement climatique de la planète. Elles vont être remplacées par les ampoules basse consommation : elles consomment peu, éclairent aussi bien que les ampoules classiques et en plus durent près de 10 ans! Génial, le choix est vite fait!

Cependan, les ampoules basse consommation fluo-compactes (LBC) seraient dangereuses pour la santé à cause de puissants champs électromagnétiques qu'elles génèrent. Les scientifiques du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) et de l'Arca Ibérica (Espagne) ont réalisé un banc d'essai de ce type d'ampoules et montré leur dangerosité. Elles sont pourtant recommandées pour la lutte contre le réchauffement de la planète et les économies d'énergie.

L'expérimentation, menée près de Valence, en Espagne, et réalisée en chambre anéchoïque - des pièces dont les murs et le plafond absorbent totalement les ondes sonores ou électromagnétiques - avec différentes lampes, de marques et puissances variées, montre que les ampoules LBC, dès l'allumage, sont à l'origine d'importants rayonnements radioélectriques.

Ces champs électromagnétiques sont la résultante des ballasts électroniques présents dans le culot des ampoules. Ces circuits électroniques régulent la tension électrique entrant dans l'ampoule ce qui permet d'économiser de l'énergie. Mais ils sont chargés également, pour éviter un effet de scintillement, d'augmenter la fréquence du courant traversant l'ampoule. Pour ce faire, ils transforment les émissions basse fréquence des ampoules en fréquences bien plus élevées, sources des rayonnements radioélectriques élevés.

Selon le Criirem, contrairement aux ampoules classiques, les champs détectés autour des LBC allumées atteignent, à 20 cm, entre 180 volt par mètre (V/m) et 4 V/m pour des puissances allant de 20 à 11 Watts. Avec des puissances de 7 ou 5 Watts, les champs électriques radiofréquences mesurées vont de 34 à 2 V/m à moins de 20 centimètres. Il faut attendre 1 mètre pour retrouver une valeur de 0,2 V/m, correspondant au bruit de fond radiofréquences ambiant. Le Conseil de l'Europe a fixé la limite de ces émissions à 28 V/m pour éviter au public tout effet thermique.



En conclusion, la Criirem préconise de ne pas utiliser ces ampoules "en tant que lampes de chevet ou de bureau et demande aux fabricants de remédier à cette électropollution". Le Criirem souligne qu'aucun "blindage électromagnétique n'a été constaté dans le culot des ampoules testées. Ce dernier pourrait réduire les émissions électromagnétiques.


Publié dans Habitat

Partager cet article

Une centrale solaire dans chaque région française d'ici 2011

Publié le par Gerome

J'ai pour habitude de me montrer très critique envers notre gouvernement et ses décisions en matière d'environnement qui jusque ici ont été lamentables. Mais là je dis bravo. Une centrale solaire par région c'est carrément bien, c'est un bon début...Je pense que plus tard on pourrait mêmedécliner ce projet aux villes de plus de 40.000 habitants par exemple!


Centrale solaire sur l'île de la Réunion, pour l'heure la plus grande de france.

Jean-Louis Borloo, ministre de l'Écologie, a lancé un appel d'offre national vendredi pour la construction d'au moins une centrale solaire par région d'ici 2011. Il vise une puissance cumulée de 300 mégawatts.
"Tout s'accélère, le solaire est désormais devenu une illustration de la croissance verte" a déclaré Jean-Louis Borloo à l'AFP.Implanter une centrale photovoltaïque par région représente un investissement d'environ 1,5 milliard d'euros et le ministre de l'Écologie a lancé un appel d'offre régional afin d'éviter un "différentiel de compétitivité".

L'appel d'offre distingue quatorze zones en fonction de leur taux d'ensoleillement.Les candidatures devront être déposées avant le 21 décembre prochain et seront évaluées selon leur qualité environnementale et leur contribution à la recherche et à l'innovation. L'implantation dans la paysage sera un critère primordial, de même que la limitation de la surface immobilisée par l'installation.L'objectif : produire 400 fois plus d'électricité issue de l'énergie solaire "à l'horizon 2020" a précisé Jean-Louis Borloo.


Source : maxisciences

"Le paradoxe français : d'un côté on veut créer des centrales solaires, intention tout à fait louable que je sponsorise à 100% et d'un autre côté on continue à acheter du bois exotique et illégal, à construire des autoroutes qui pour la majorité n'ont aucune utilité ou encore à promouvoir le nucléaire...Très étrange pays que la france que je ne puis me résoudre à écrire avec un grand F; j'espère le faire un jour..."




 
Partager cet article

21.000

Publié le par Gerome

C'est le nombre de personnes ayant visité mon site depuis sa création.
Un chiffre qui grimpe sans cesse et qui pour moi témoigne d'une certaine fidélité à l'égard de mes articles.
Merci à tous!


Publié dans Divers (Hors sujet)

Partager cet article

Carnage en egypte!

Publié le par Gerome


Source : egyptoblog
Bel exploit... En décidant l'abattage des 200.000 à 300.000 cochons élevés sur son territoire - info commentée avec effarement à travers la planète - qu'a cherché à faire l'Etat égyptien?

Cette mesure est "une erreur", a commenté avec un certain sens de l'euphémisme un responsable de l'OMS, à Rome. Ben oui: primo, il n'y a aucun cas de grippe porcine recensé en Egypte. Deuxio, malheureusement, ce n'est pas par les petits cochons que la maladie se propage mais bien d'homme à homme. C'est même là tout le problème.

Pas grave. Le ministre égyptien de la Santé, mercredi soir, en sortant d'une réunion avec le président Hosni Moubarak a malgré tout annoncé très sérieusement: "Il a été décidé de commencer immédiatement à égorger tous les porcs en Egypte, en faisant tourner les abattoirs à leur maximum."

Pour mieux comprendre, faisons un tout petit retour en arrière. Il y a trois jours, lors d'une émission de télé très populaire, des experts invités en plateau échafaudent tout un scénario de propagation de la grippe via les porcs, élevés notamment par les zabbalines, les chiffonniers chers à Sœur Emmanuelle, qui collectent, trient et stockent les ordures de la ville. Et c'est là, au beau milieu des tas d'immondices, que trottent leurs cochons. "Vous vous rendez compte? Ils pourraient contaminer tout le monde", explique en substance un expert.



Haro sur le cochon, donc. Et sur ceux qui les élèvent. Le problème, c'est que ce genre de propos, dans un pays déjà pas mal à cran au niveau divisions confessionnelles, ça n'aide pas... Et dans ce cas, comme le souligne le professeur Derenne, chef du service de pneumologie de la Pitié-Salpêtrière interviewé ici dans Libération, avoir abusément parlé de grippe porcine "peut avoir des conséquences graves". La communauté chrétienne copte (environ 10% de la population) craint en effet aujourd'hui de devenir un bouc-émissaire fort tentant si le virus venait à se propager en Egypte.

Hier, devant le tollé général, les autorités sanitaires égyptiennes ont finalement admis que la mesure était plus "hygiéniste" que véritablement destinée à lutter contre la grippe. Le porte-parole du ministère de la Santé, Abderrahmane Chahine, l'a expliqué à l'AFP: "Les autorités ont profité de cette occasion pour régler la question de l'élevage sauvage en Egypte." Je vous colle le reste de la dépêche:

Le directeur du département des maladies infectieuses au ministère de l'Agriculture, Saber Abdel Aziz Galal, a déclaré à l'AFP que l'abattage de tous les porcs, décidé mercredi, était "une mesure d'hygiène générale, pour transférer ce genre d'élevage dans de vraies fermes, pas dans les décharges".

"Aujourd'hui, ils vivent avec des chiens, des chats, des rats, des volailles et des hommes, tous dans la même zone avec les détritus. Nous allons construire de nouvelles fermes dans des zones spéciales, comme en Europe. Dans deux ans les porcs seront de retour, mais nous devons d'abord construire de nouvelles fermes", a-t-il ajouté.

L'opération d'abattage en Egypte prendra de trois semaines à un mois, selon le ministre de l'Agriculture Amine Abaza.

L'Egypte a souvent été montrée du doigt pour ne pas avoir pris les mesures adéquates pour lutter contre la grippe aviaire. Là, elle met le paquet... Mais déjà de mauvaises langues affirment que le déplacement des élevages de porcs pourrait avoir pour finalité de récupérer les terrains sur lesquels ces bestioles se promènent (en toute illégalité, puisque les terrains n'appartiennent pas aux zabbalines). Des terrains en bordure du Caire, et dont le potentiel immobilier ne manque pas d'intérêt.

Les éleveurs sont pratiquement tous des coptes, ces chrétiens d’Egypte, l’islam interdisant formellement de manger ou même de toucher le porc. Pour éviter de voir les chrétiens stigmatisés, des responsables de l’Eglise copte ont déclaré  être favorables « à toute décision visant l’intérêt public ».

Reste à savoir quels dédommagements seront octroyés aux milliers d’éleveurs qui, de plus, seront condamnés au chômage.


Publié dans Nature

Partager cet article

C'est la fête de la Nature!!!

Publié le par Gerome

Ce weekend nous fêtons la Nature!!!! Trop bien! La Fête de la Nature comptera cette année plus de 1500 activités gratuites et ludiques partout en France! Toi et ta famille seraient acceuillis par des professionnels de l'animation nature, vous ferez du vélo, des ballades, on vous parlera de la faune et de la flore, ça sera trop bien!
Mais est- ce qu'on va te montrer ça?





ou ça?




et puis ça?




ou encore ça?








Qu'est ce qu'il faut fêter? La fin programmée de la Nature ou juste le fait de partir ballader avec un pignouf qui va t'expliquer que ça c'est une trace de sanglier, ça c'est une crotte de renard et qu'on t'explique où jeter tes poubelles?
C'est quoi cette fête de la Nature? C'est un événement déculpabilisant, une journée dans l'année où on se dit qu'on est écolo?

Moi cette fête je ne la vois pas comme ça. Il faut de l'action et il faut impliquer les gens. Alors oui à l'éducation à l'environnement mais oui à l'action pour l'environnement...
Chacun à son niveau devrait pouvoir faire un geste concret pour la Nature, ce weekend (et les autres jours ça serait bien aussi) on devrait partir dans les bois avec des grands sacs poubelles, ramasser les ordures, on devrait être dans les rues devant les ministères et exiger de nos dirigeants des réponses adaptées à la crise écologique, au lieu d'injecter des ronds dans les banques qui ont joué avec notre argent par cupidité, ordonnons à l'état de stopper les grands projets autoroutiers, de fermer les centrales nucléaires et de ne créer plus que des centrales solaires, ordonnons à l'état d'arrêter d'acheter du bois exotique et illégal... Le Peuple c'est nous, la Force c'est nous, la Majorité c'est nous!

Voilà comment je vois la fête de la Nature, comme un grand mouvement populaire accompagné d'actions concrètes et non d'une fête aseptisée à la sauce développement durable pro grenelle.



Publié dans Nature

Partager cet article