Bilan écologique de la Chine

Publié le par Gerome


Le 9 janvier 2008, la Chine a annoncé que les magasins ne pourraient plus distribuer de sacs en plastique à partir du 1er juin et que la production des sacs très fins serait, elle, carrément interdite : il faut 37 millions de barils de pétrole par an pour fabriquer les trois milliards - oui, trois milliards - de sacs que les Chinois utilisent chaque jour et jettent un peu partout. Le 10 janvier, le ministre australien de l'environnement, Peter Garrett, a annoncé son intention d'en finir avec le sac plastique d'ici un an. Tollé dans l'opposition, qui pense qu'il faut d'abord réfléchir au coût et aux alternatives. Finalement, c'est plus simple en Chine.


 


Publié dans Pollution

Partager cet article

Mise en garde de chercheurs chinois contre les rejets de CO2

Publié le par Gerome



La pollution due aux émissions de gaz à effet de serre (GES) pourrait plus que doubler dans les vingt prochaines années en Chine, selon un rapport rédigé par des spécialistes de l'Académie des sciences chinoise et d'autres instituts nationaux.

La Chine, dont la production industrielle repose en grande partie sur les sources d'énergie fossile - pétrole, charbon et gaz - n'a pas publié récemment de données officielles sur ses émissions de GES.

Des chercheurs étrangers estiment qu'aujourd'hui les rejets chinois de dioxyde de carbone (CO2) dépassent ceux des Etats-Unis, qui furent longtemps en tête du classement.

Malgré la réticence des autorités à aborder ce sujet, des spécialistes chinois, dans une étude récente, lancent un cri d'alarme et affirment que sans des mesures draconiennes et à long terme, les émissions de GES en Chine augmenteront bien plus vite que prévu.

D'ici 2020, préviennent-ils, les énergies fossiles pourraient rejeter en équivalence entre 2,5 et 2,9 milliards de tonnes de carbone pur en Chine, selon les différents scénarios de développement industriel retenus. D'ici 2030, ces rejets pourraient atteindre entre 3,1 et 4 milliards de tonnes.

En 2007, les émissions mondiales de carbone ont été estimées à environ 8,5 milliards de tonnes.

Ces rejets peuvent être aussi calculés en tonnes de CO2, qui pèse 3,67 fois plus que le carbone.

Dans leur "Rapport 2008 sur l'énergie en Chine", les scientifiques chinois ne donnent pas leurs propres estimations sur les émissions de CO2 en Chine mais s'appuient sur les données du département américain à l'Energie, qui chiffrait les rejets chinois à 1,4 milliard de tonnes de carbone en 2004.

Selon le laboratoire national d'Oak Ridge, les Etats-Unis ont rejeté 1,6 milliard de tonnes de carbone en 2007 et la Chine 1,8 milliard.

 



(Premier pollueur mondial, la Chine inquiète;
J'entends beaucoup

de discours concernant la pollution industrielle

que génère la Chine:  " c'est pas bien" "sales

pollueurs!" etc... Il faut quand même savoir

que si les chinois polluent autant c'est avant

tout à cause de nous, occidentaux : la Chine

est l'usine du monde et elle fabrique ce qu'on

lui demande de fabriquer. Je suis loin d'être un

pro-chinois mais c'est une réalité qu'on oublie.

Si nous avions des besoins moins importants, peut-être

que l'empire du milieu polluerait moins...)


Publié dans Pollution

Partager cet article

Le site d'enchères E-Bay ne vend plus d'ivoire

Publié le par Gerome

.......................................Il était temps! Les prises de décision en faveur de l'environnement commencent à faire tâche d'huile un peu partout.

Afin de lutter contre le commerce illicite d'espèces menacées, la direction d'E-Bay a décidé de ne plus vendre d'ivoire à partir du 1er janvier 2009. Alors, est-ce une prise de conscience ou bien un revirement publicitaire face aux acheteurs et aux institutions? Non c'est une réponse sous la pression des défenseurs des animaux! Merci à eux.
eBay est responsable d'au moins deux-tiers du commerce illicite d'espèces menacées sur internet selon un rapport du Fonds international pour la protection des animaux (Ifaw).

Cependant, un des avocats d'eBay, Jack Christin, a précisé que le groupe autoriserait le commerce de "quelques antiquités (d'avant 1900) comprenant une faible quantité d'ivoire, comme une table avec incrustations d'ivoire ou un piano ancien avec des touches en ivoire".
En revanche, a-t-il relevé, les ventes "d'objets qui comprennent une quantité importante d'ivoire, quelle que soit leur ancienneté, comme des pièces de jeu d'échec ou des bijoux en ivoire ne sont plus autorisées".



L'ivoire d'éléphant constituait 73% des produits recensés. Les oiseaux exotiques arrivent en deuxième position (près de 20%), selon le rapport, qui souligne que les primates et les gros félins sont aussi victimes de ce commerce.

Une responsable de l'Ifaw, Barbara Cartwright, a salué la décision d'eBay, "une avancée très importante pour la protection des éléphants".

Selon l'Ifaw, plus de 4.000 objets en ivoire ont été découverts pendant l'enquête, la plupart des transactions se déroulant sur le site américain d'eBay. Un internaute a par exemple acheté une paire de défenses d'éléphant pour plus de 21.000 dollars.

Chaque année, plus de 20.000 éléphants sont tués par des braconniers en Afrique et en Asie pour répondre à la demande d'ivoire. Ces animaux sont protégés par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).



Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article

365 gestes pour sauver la planète

Publié le par Gerome



Philippe Bourseiller rend hommage à la Terre, à sa beauté et à sa fragilité, proposant 365 gestes écologiques à faire tous les jours associés à 365 photographies en couleur qui font la richesse de la planète. Jour après jour, un texte court qui s'appuie sur des données chiffrées et des études approfondies, expose les risques engendrés par le comportement des hommes et des femmes d'aujourd'hui et démontre tous les bienfaits de ces gestes protecteurs pour l'environnement.

Préface de Jean-Louis Etienne
Prix éditeur : 32 euros
Nombre de pages : 752 pages 






Publié dans Nature

Partager cet article

La forêt couvre 42% de la superficie de l'UE

Publié le par Gerome

La forêt couvrait 42% de la superficie des 27 pays de l'Union Européenne en 2005, soit quelque 177 millions d'hectares, selon des données publiées lundi par Eurostat.

Les pays les plus fortement boisés sont la Finlande (77% de son territoire) la Suède (75%) et la Slovénie (65%). A l'opposé, Malte (1%) l'Irlande (10%), les Pays Bas (11%) et le Royaume-Uni (12%) ne sont que très faiblement boisés.

En valeur absolue, les plus grandes zones forestières se situent en Suède (31 millions d'hectares), en Espagne (28 millions), en Finlande (23 millions) et en France (17 millions).

Dans l'UE, 73% des forêts sont exploitables pour la production de bois. En 2006, les principaux producteurs étaient la Suède (65 millions de m3), l'Allemagne et la France (62 millions de m3 chacun) ainsi que la Finlande (51 millions de m3) et la Pologne (32 millions de m3).

Eurostat a diffusé ces données à l'occasion de la semaine européenne des forêts, du 20 au 24 octobre 2008, qui se propose de "mettre en lumière la contribution des forêts européennes à l'atténuation des changements climatiques, ainsi qu'à la fourniture de bois et d'énergie renouvelable".

 

(Au delà du bois que procure les forêts, elles absorbent le CO2, responsable du changement climatique, et juste pour ça il est vital et impératif de protéger nos forêts mais aussi de continuer à organiser des campagnes de boisement un peu partout. Car panter un arbre est un acte de foi envers notre Terre et quelqu'un qui plante un arbre n'a pas tout raté dans sa vie.)



Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article