Antennes relais : 16 villes retenues pour expérimenter le seuil d’exposition de 0,6V/m aux irradiations.

Publié le par Gerome

Dans le cadre du "Grenelle des Ondes" achevé en mai 2009 un comité (COMOP) chargé de la modélisation et de l'expérimentation d'une diminution de la puissance des irradiations émises par les antennes-relais avait été mis place par Chantal Jouanno, secrétaire d'État à l'Ecologie en présence de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'État à l’Economie Numérique. Rendre les irradiations des communications mobiles compatibles avec la santé humaine :

Dans le débat sur les antennes relais et globalement sur l’électrosmog (irradiation par les CEM artificiels) un consensus mondial est en passe d’aboutir notamment grâce aux études des scientifiques indépendants dont une des principales actions a été la publication du rapport scientifique BioInitiative qui préconise notamment dans un premier temps un abaissement drastique des seuils des irradiations issues des Hautes Fréquences artificielles micro-ondes à 0,6 V/m soit 0.1 μW/cm².


L’application de ce seuil maximum d’irradiation à la population est la principale revendication des organisations mondiales et associations car celui-ci provoque peu d’effets délétères à la majorité de la population qui n’est pas en état de faiblesse, néanmoins l’objectif à terme est un assainissement de cette nouvelle pollution environnementale par l’instauration d’un seuil maximum de 0,1 V/m soit 0.003 μW/cm² de toutes les sources d’immixtion d’irradiations artificielles micro-ondes.

Rappel : à ce jour en France la norme opposable est pour l’UMTS/3G de 61 V/m soit 1 000 μW/cm² issue du Décret 2002-775 signé par Lionel Jospin. Celle-ci est sur la base officielle normative de 6 minutes, rien n’étant prévu pour une période supérieure [le dossier qui "dérange"], ce qui n’empêche pas le gouvernement d’opposer en toute illégalité au citoyen cette norme pour des périodes d’exposition de 24H ceci 7 jours sur 7, le constat : les autorités sanitaires gouvernementales ne faisant pas respecter la loi, un comble ! De plus tous ceux qui préconisent dans le cadre de leurs responsabilités ces 61V/m d’irradiation en fréquences artificielles micro-ondes 2169 MHz feraient mieux d’y réfléchir à deux fois, car ce seuil dans sa stricte application est létal, ce qui veut dire en termes clairs qu’une telle irradiation pérenne ne peut être supportée par un humain car elle provoquerait sa mort.


En France et dans le monde Next-up organisation n’a cessé de vulgariser au plus grand nombre les recommandations du rapport du consortium scientifique BioInitiative cela en est même une de ses principales actions et Robin des toits dans le cadre du "Grenelles des ondes" avait proposé que des villes tests expérimentent ce seuil d’exposition d’irradiation de 0,6 V/m.
238 villes et communautés de communes [PDF liste chronologique] se sont portées candidates au niveau national à l’expérimentation de baisse des valeurs d’exposition aux irradiations des Hautes Fréquences artificielles micro-ondes des communications mobiles. Ce chiffre démontre une forte prise de conscience des élus locaux par rapport à la problématique santé issue de la dissémination dans l’environnement urbain des antennes relais.

C’est un signal fort qu’ont adressé les Maires de France au Gouvernement afin que celui-ci prenne en compte non seulement leurs désarrois face à la législation actuelle, mais aussi les préoccupations croissantes de la population par rapport à cette nouvelle pollution environnementale de proximité.

Le ministère de l’écologie vient de publier la liste des villes sélectionnées par le Comité opérationnel d’expérimentations sur les antennes-relais (COMOP) pour cette expérimentation d’une réduction de l’exposition aux champs électromagnétiques dans le voisinage des antennes-relais et pour l’expérimentation de nouvelles modalités de concertation. La déception va être grande pour la grande majorité des villes candidates, car seulement 16 d’entre elles ont été retenues pour l’expérimentation de la réduction de l’exposition aux irradiations et 11 pour l’expérimentation de nouvelles modalités de concertation.

Le communiqué officiel avec la liste des communes retenues :

Communiqué de François BROTTES,
président du Comité opérationnel d’expérimentations sur les antennes-relais
Expérimentations antennes-relais : le COMOP sélectionne les villes
La table-ronde sur les radiofréquences réunie au printemps 2009 avait proposé de modéliser et d’expérimenter une réduction de l’exposition aux champs électromagnétiques dans le voisinage des
antennes-relais, ainsi que de nouvelles modalités de concertation.
Le gouvernement a retenu cette proposition et décidé d’allouer un budget d’un million d’euros à ces expérimentations.
Un comité opérationnel chargé de piloter ces expérimentations et composé de représentants de toutes les parties prenantes a été installé le 7 juillet 2009 par Madame Chantal Jouanno, Secrétaire
d’Etat chargée de l’écologie. Il est présidé par M. François Brottes, député de l’Isère.

La table-ronde sur les radiofréquences réunie au printemps 2009 avait proposé de modéliser et
d’expérimenter une réduction de l’exposition aux champs électromagnétiques dans le voisinage des
antennes-relais, ainsi que de nouvelles modalités de concertation.
Le gouvernement a retenu cette proposition et décidé d’allouer un budget d’un million d’euros à ces
expérimentations.
Un comité opérationnel chargé de piloter ces expérimentations et composé de représentants de
toutes les parties prenantes a été installé le 7 juillet 2009 par Madame Chantal Jouanno, Secrétaire
d’Etat chargée de l’écologie. Il est présidé par M. François Brottes, député de l’Isère.
A l’issue d’un vaste appel à candidatures, auquel 238 communes ou communautés de communes
ont répondu, le comité opérationnel a lors de sa réunion du 26/11/2009, retenu les candidatures
suivantes :

A. pour l’expérimentation de la réduction des expositions :

- Pays d'Azay-le-Rideau - Parc naturel régional Loire Anjou Touraine (Maine-et-Loire)
- Brest Métropole Océane (Finistère)
- Cannes (Alpes Maritimes)
- Coufouleux (Tarn)
- Courbevoie - la Défense (Hauts-de-Seine)
- Grand-Champ (Morbihan)
- Grenoble (Isère)
- Kruth (Haut-Rhin)
- La Rochelle (Charente-Maritime)
- Lavelanet (Ariège)
- Paris 14e arrondissement
- Paris 15e arrondissement
- Plaine Commune - Saint Denis (Seine St Denis)
- St-Denis de la Réunion (la Réunion)
- Strasbourg (Bas Rhin)
- Thiers (Puy-de-Dôme)

B. pour l’expérimentation de nouvelles modalités de concertation :
- Amiens (Somme)
- Aubière (Puy-de-Dôme)
- Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)
- Boult (Haute-Saône)
- Bourges (Cher)
- Châteaufort en Yvelines (Yvelines)
- La Bresse (Vosges)
- Lille Métropole Communauté urbaine (Nord)
- Orléans (Loiret)
- Pessac (Gironde)
- Tours (Indre-et-Loire)
Contacts presse :
Laëtitia VERDIER 01 40 81 15 96
Aurore GILLMANN 01 40 63 58 48
Cette sélection a été effectuée sous réserve d’ultimes validations techniques. Elle devrait être
légèrement complétée ultérieurement par quelques communes, pour assurer une représentativité
suffisante des expérimentations.
Les travaux de modélisation, préalables aux expérimentations, débuteront dès le mois de janvier
2010. Les premiers résultats sur les expérimentations et la concertation seront disponibles au cours
du deuxième trimestre 2010.
02.jpg




Publié dans Nutrition & Santé

Partager cet article

Comment désactiver le wifi ?

Publié le par Gerome

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente
(*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.

(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


UNE INFO DES 858419-1054009.jpg


En préliminaire, quelques rappels

La structure physique de l'émission "type téléphonie mobile" (dont le Wifi) est composite. Elle est triple :

– une hyperfréquence, ou micro-onde,
– une gamme de très basses fréquences,
– une multipulsation chaotique, c'est-à-dire sans résonance de rythmes.

Bien qu'à faible puissance électrique, la structure physique (ondes pulsées "type téléphonie mobile") et la fréquence particulière des émissions Wifi (~2450Mhz : fréquence d'agitation des molécules d'eau) la rendent particulièrement toxique.

Sachez également que vous pouvez incommoder des voisins "électrosensibles", même en ne l'utilisant que la journée et en l'éteignant la nuit. L'idéal étant l'utilisation du câble Ethernet ou USB et la désactivation du Wifi expliquée ci-dessous.

Même si vous ne le ressentiez pas physiquement, sachez que le Wifi (au bureau comme à domicile) en raison de sa structure particulière d'ondes (pulsées en extrêmement basses fréquences), vous expose à ces principaux effets biologiques :

– la perte d'étanchéité de la barrière sang-cerveau (barrière hémato-encéphalique ou BHE),
– la perturbation de production de la mélatonine,
– la déstabilisation des régulations membranaires,
– les dommages génétiques.

NB : Le gouvernement allemand lui-même, recommande l'utilisation des connexions filaires (Fibre optique ou cuivre pour le déploiement industriel, USB ou Ethernet / RJ45 en intérieur), qui procurent une plus grande fiabilité technique (meilleure stabilité, meilleur débit, meilleure confidentialité) tout en préservant la santé. Et de désactiver l'option Wifi, qui est activée par défaut sur la plupart des modem fournis pour l'accès à Internet par ADSL.


En maintenant, désactivons le wifi
(Merci aux visiteurs ayant contribué à enrichir cette rubrique)

Voici le cas général le plus simple (voir les "autres cas" plus bas) pour désactiver le wifi de sa box ADSL :

- Tapez 192.168.1.1 dans la barre d'adresse (tout en haut) d'un navigateur Internet
- si nécessaire s'identifier (par défaut sur Livebox le login et le mot de passe est "admin" - consultez la documentation fournie, visitez les forum ou appelez votre service client pour connaître ce couple identifiant/mot de passe défini par défaut)

- Trouvez l'option (la case à cocher généralement) wifi à cocher ou à décocher selon les cas puis validez.

> Sur Livebox Inventel, il faut choisir sécurité dans le menu à gauche puis 802.11g et décocher le cas échéant la case "activer le wifi" puis valider.

> Sur Livebox Sagem, sélectionnez la rubrique : Réseau sans fil puis voir dans la rubrique 'Service Réseau sans fil' , s’il est activé cliquez sur Désactiver
Ensuite Sauvegarder la configuration comme proposé.
Eteindre puis rallumer la livebox et attendre que l’initialisation soit terminée. Vérifier le Voyant correspondant au WiFi qui doit etre éteint : la Box a cessé d’émettre.

> Sur les Neuf Box, un onglet "Wifi" permet d'en désactiver facilement l'option. Si vous avez un menu Hotspot (Neufbox, version 4) permettant de faire de votre modem un point d'accès Wifi communautaire, veillez à en désactiver l'option également.

> SFR Box (dernière génération de NeufBox) : le 'Hotspot' (Wifi communautaire) est activé par défaut, en plus du Wifi domestique ! Il faut donc veiller à les désactiver tous les deux, en s'identifiant sur le 192.168.1.1


Vérifiez, selon les types de modem, que le voyant correspondant au Wifi est bien éteint après cette opération.

Attention, en cas de réinitialisation sur la plupart des box (non pas l'interruption électrique du modem mais via une opération de maintenance volontaire - parfois effectuée par un technicien venu à domicile), l'option Wifi est alors réactivée - par défaut.

Autres cas de Box ADSL :
(Merci aux contributeurs)

> Pour les Freebox (non HD), il faut s'identifier sur le site de Free en allant sur 'Mon Compte' (lien en haut).
Saisissez l'identifiant qui est votre numéro de téléphone (en 01, 02, 03, 04 ou 05) et le mot de passe qui est celui qui vous a été communiqué dans votre courrier de confirmation d'abonnement (par défaut, sinon celui que vous aurez volontairement défini).
Une fois identifié(e), vous obtenez un menu à gauche comprenant : téléphonie, internet, etc...

Cliquez 'Internet'. Vous obtenez alors un menu qui vous permet de choisir la "configuration du réseau Wifi" (un des premiers liens du menu).
Vous obtenez alors une page de configuration du Wifi dont la première case 'Activer' en face de 'Souhaitez-vous activer ce service' est à décocher pour désactiver le Wifi de la Freebox.
Un message vous indique de redémarrer le modem. (débranchez puis rebranchez l'appareil).

> Freebox HD :
L'option wifi n'est pas activée par défaut sur les Freebox HD (V5).
Pour le désactiver, rendez-vous sur votre interface de gestion, dans la rubrique Internet > Configurer mon réseau Wifi Freebox, puis cocher la case « éteindre le module ». Une fois validée cette modification, il vous faudra redémarrer votre Freebox ADSL pour que les nouveaux paramètres soient pris en compte.
Si vous avez un menu Freephonie permettant de faire de votre modem un point d'accès Wifi communautaire, veillez à en désactiver l'option également.

> Neuf / Club Internet ADSL :
Démarche du 'cas général' sauf qu'il faudra saisir "root" (sans les guillemets) comme login et "clubadmin" (sans les guillemets) comme mot de passe.

> Télé 2 Box :
Accéder au modem tele2 (par le logiciel fourni - voir dans liste des programmes à Tele2)
Cliquer Réseau privé (sur la liste à gauche)
Cliquer Interfaces
Point d'accès sans fil apparaît (avec la configuration en dessous)
Cliquer sur configuration (en haut à droite souligné et en rouge)
Décocher la case interface activée (première ligne cela enlève V dans la case)
Valider
(Vérifier que le voyant Wlan est éteint sur la Box)

> Alice Box :
2 méthodes :
1- Lancer CD installation
Menu : "Accéder au menu d'options avancées"
Menu : "Réseau sans fil"
Décocher la case "wifi activé" puis cliquer sur le bouton Sauver/Appliquer
Attendre la mise à jour de la page web (se fait automatiquement)
Redémarrer l'Alice Box
OU
2- Taper dans la bare d'adresse d'un navigateur web : 192.168.1.1 et saisir les login et password permettant d'accéder à l'interface dite de niveau 2
Login : support
Password : dvguhbti
Menu de gauche : réseau sans fil : décocher la case "wifi activé"
Menu de gauche : Gestion:Sauver/redémarrer -> confirmer par le bouton au milieu de la page (reboot du modem)
La diode correspondant au wifi est alors éteinte

> Darty Box :
Tapez 192.168.1.254 via le navigateur Internet
Si nécessaire s'identifier (le login est "DartyBox" par défaut et le mot de passe "1234")
Choisissez le menu 'Réseau Wifi' à gauche puis trouvez l'option Wifi à désactiver.
NB : vous authentifier en mode expert au besoin :
Nom de l'utilisateur : DBAdmin
Mot de passe : dbox1234

> Pour Numéricable, il est écrit sous le modem comment le configurer :
tapez 192.168.1.0 dans la barre d'adresse de votre navigateur puis saisissez l'identifiant "admin" et le mot de passe "password".
Un onglet "connexion sans fil" vous permettra de désactiver l'option Wifi.


NB : Vérifiez, selon les types de modem, que le voyant correspondant au Wifi est éteint.

Voilà, c'est fait , votre wifi est désactivé. Reste "plus qu'à" convaincre vos voisins d'en faire autant !... Ces quelques articles pourront vous y aider

Publié dans Nutrition & Santé

Partager cet article

La citation du jour

Publié le par Gerome

" Donner un prix à la nature c'est très inquiétant. C'est le triomphe de l'économie sur l'écologie"

Jean Claude Génot

Genot_rocherFauconPel_125.jpg





Publié dans Les citations

Partager cet article

Lancement projet 2010 CBNA - Ville de Gap / Biodiversité au jardin conservatoire

Publié le par Gerome

Pour 2010, le Conservatoire botanique national alpin (CBNA) et la Ville de Gap (service municipal d’animation du domaine de Charance) recherchent des intervenants pour réaliser des animations scolaires et/ou grand public sur le jardin conservatoire du CBNA situé sur le Domaine de Charance autour de la thématique de la biodiversité végétale. Une réunion de lancement de ce projet se déroulera le 18 décembre prochain à 9h au Conservatoire botanique. Pour plus d’informations sur ce projet, cette réunion (ordre du jour) ou pour participer, merci de me contacter directement.

 

Sophie BISSUEL

Chargée de communication scientifique

04 92 53 04 91

s.bissuel@cbn-alpin.org

 

CBNA.JPG

Conservatoire botanique national alpin

Siège : Domaine de Charance – 05000 Gap – Tél. 00 33 (0)4 92 53 56 82 – Fax. 00 33 (0)4 92 51 9458

Antenne Alpes du nord / Ain : Le Prieuré –73372 Le Bourget-du-Lac – Tél. 00 33 (0)4 79 33 45 04

 

Site : http://cbn-alpin.org/ Mail : cbna@cbn-alpin.org


Publié dans Hautes-Alpes

Partager cet article