Plus d'un milliard d'arbres plantés en 2007 sur la terre

Publié le par Gerome

Plantons-pour-la-planete.gif
Plus d'un milliard d'arbres ont été plantés dans le monde en 2007, dépassant les objectifs fixés par l'ONU pour la reforestation de la planète qui doit contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, a annoncé mercredi le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).
L'Ethiopie, avec 700 millions d'arbres plantés, et le Mexique (217 millions), arrivent largement en tête du classement des pays qui ont le plus contribué à l'opération, selon un communiqué du PNUE.

Les pays du Tiers-monde, premiers menacés des conséquences du réchauffement climatique dont ils sont les moins responsables, figurent en bonne position dans ce classement.
La Turquie arrive en 3e position avec 150 millions d'arbres plantés, suivie du Kenya (100 millions), de Cuba (96,5 millions) et du Rwanda (50 millions).

La campagne "un milliard d'arbres pour la planète" a été lancée en novembre 2006, à l'initiative de la prix Nobel de la paix 2004, la militante kényane de protection de l'Environnement, Wangari Maathai.
"Nous avions appelé à l'action il y a exactement un an et la réponse a dépassé nos rêves", s'est félicitée Mme Maathai dans le communiqué, en appelant à "continuer le travail pour la planète".
Source : AFP

Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article

Hommage à Nicolas Tesla

Publié le par Gerome

Voici une petite vidéo qui rend hommage à l'homme qui ammorça la révolution  élèctrique du 20eme siècle.  Bafoué et déscrédité par ses  confrères de l'époque jaloux de son génie et par les  groupes industriels et financiers qui voyaient en ses inventions un danger car l'énérgie libre ne  leur faisait pas gagner d'argent. 80 ans plus tard nous sommes au stade du nucléaire qui n'aurait jamais dû avoir lieu si on avait pensé au bien-être de l'humanité avant de penser au bien-être de son compte en banque.

www.laurepouliquen.fr/VIDEO-Nicolas-Tesla-un-visionnaire


Publié dans Nature

Partager cet article

Construction d'une centrale nucléaire en Bulgarie

Publié le par Gerome

Cyber @ction 233 : NON à Tcherno-Belene

Dites NON à la Commission ! Écrivez un courriel de protestation MAINTENANT !

Début décembre, la Commission Européenne rendra un avis officiel sur le projet du gouvernement bulgare de construire une nouvelle centrale nucléaire près de la ville de  
Belene dans le nord de la Bulgarie. Le Projet Belene a été conçu au début des années 80 et a été controversé dès ses débuts, car la centrale nucléaire serait située en plein dans une zone sismique. Plus de 120 personnes sont ainsi mortes lors du dernier grand tremblement de terre dans la région, à seulement 14 kilomètres du site de Belene. Dès 1984, les scientifiques soviétiques ont alerté les décideurs sur les risques de construire une centrale nucléaire à cet emplacement et dans les années 90, les plans furent finalement abandonnés.

interieur-centrale-nucleaire.jpg
Malgré cela, le gouvernement bulgare a remis à l'ordre du jour ce funeste projet et se tourne désormais vers la Commission Européenne pour obtenir son soutien financier. Les réacteurs nucléaires planifiés à Belene sont d'un nouveau type n'ayant jamais été utilisé ailleurs et ils constitueraient les premiers réacteurs nucléaires russes à être bâti au sein de l'Union Européenne. La première étape de ce processus repose ainsi sur une évaluation officielle du projet par la Commission Européenne. Si la Commission donne son feu vert, Belene deviendra éligible à l'octroi de prêts d'Euratom et de la Banque Européenne d'Investissement, des institutions qui sont financées par les contribuables de toute l'Europe.

C'est malheureusement ce qui risque d'arriver, la Commission devrait donner son accord à cette nouvelle centrale cauchemardesque. C'est pourquoi nous vous demandons d'envoyer un message à la Commission aujourd'hui même. Dîtes-leur que construire une centrale nucléaire près d'une faille sismique c’est aller droit au désastre. Dîtes-leur que les citoyens européens ne veulent pas voir leur argent aller dans un projet qui augmente la probabilité d'une nouvelle catastrophe nucléaire en Europe. Demandez-leur qu'ils commencent enfin à écouter les citoyens européens. Faîtes savoir à la Commission que NOTRE opinion sur Belene et les autres centrales nucléaires est : NON !


Publié dans Nature

Partager cet article

Encore des déchets dans la Forêt des Eméyères

Publié le par Gerome

bouteilles.jpgLes restes d'une beuverie en plein air

 
Décidemment, à chaque fois que je mets les pieds dans cette Forêt, c'est pour jouer les éboueurs. Je ne sais pas si ce genre de problèmes se résoudra un jour.... Entre la décharge sauvage et les campings sauvages avec leurs restes de soirées de picole, cette Forêt devient peu à peu un beau merdier.
On dirait que les pollueurs mettent un point d'honneur, à laisser leurs détritus derrière eux, comme pour s'approprier le territoire, comme pour dire à la Nature que ce sont eux les humains et qu'en tant qu'humains ils ont tous les droits. J'ai encore du mal à décrypter ce genre de comportements mais je pense qu'il y a un désir inconscient et non avoué de dominer la Nature en laissant des poubelles qui resteront plusieurs centaines d'années après leur mort.
Mais ce n'est pas encore le plus grave : durant les étés chauds et secs les débris de verre peuvent s'avérer fatales pour les Forêts; le soleil en se réfléchissant sur les tessons peut déclencher des incendies et les conséquences peuvent êtres extrêmement graves.
Je ne voudrais pas être à la place de ces personnes si je leur tombe dessus.....

Résultat : j'ai rempli un sac de 7 kilos de bouteilles de verre et de boîtes de conserve.
Cependant, le fait de nettoyer derrière les polleurs les incitent à repolluer. Ils se disent que de toute façon après leurs beuveries il y aura toujours des cons d'écolos pour ramasser derrière eux. Je pense que cela ne les engagent pas à devenir plus respecteux. Quelle est la position à adopter? Ne rien faire en espérant qu'à un moment donné ils se rendent compte qu'ils sont allés trop loin ou bien prendre les devants comme je le fais en me disant  que jamais ils bougeront le petit doigt pour emporter leurs ordures avec eux.
Cruel dilemne..... Toutefois, je pense qu'en les prenant sur le fait avec les autorités les dissuaderaient pour de bon, rien de tel qu'une forte amende pour calmer leurs ardeurs nocturnes!

sac-bouteilles.jpg
 

Publié dans Hautes-Alpes

Partager cet article