Un OGM interdit aux USA

Publié le par Gerome

medium-ogm-tomhembayon.jpg
Dans la série des bonnes nouvelles :

Encore un revers pour les multinationales produisant des OGM. Au mois de mars, un juge de Californie avait déjà prononcé l'interdiction d'une semence de luzerne OGM commercialisée par MONSANTO. Début mai, la sentence devient permanente.
Dorénavant, la vente et la plantation de luzerne Roundup Ready sont illégales sur tout le territoire des Etats Unis. Les agriculteurs qui en possédaient déjà ont l'autorisation de semer encore cette année mais devront s'abstenir l'an prochain.

le Juge ( bien averti!) a ainsi estimé que cette semence nuisait à l'environnement et contaminait les champs de luzerne naturelle à proximité. Dans cette affaire , il a souligné la négligence du gouvernement. Selon lui, la contamination de la luzerne naturelle est déjà en cours. Il a donc demandé aux compagnies de rendre publiques les emplacements des champs plantés pour en informer les autres cultivateurs.
Au canada en revanche, cette luzerne est toujours autorisée, bein que les scientifiques y dénoncent le manque de rigueur et de transparence dans les évaluations de ces semences.
GreenPeace appelle le pays à les interdire, à suivre l'exemple de son voisin, pour une fois bon élève.
Source : l'âge de faire

Publié dans OGM j'en veux pas!

Partager cet article

L'église de Norvège au chevet de la planète

Publié le par Gerome

Dans mon article du 13 mai intitulé "Ecologie et spiritualité" je faisais une comparaison entre la vision de la Nature chez les Païens et chez les chrétiens. Pour résumer je disais que le paganisme était plus enclin à protéger la Nature car ses cultes se déroulaient en pleine forêt et que sa doctrine était basée sur le rythme des saisons et la vénération des éléments. A contrario, le christianisme de l'époque était matérialiste, belliqueux et ne se gênait pas pour raser des forêts entières pour répondre à ses besoins mais aussi pour saper le moral des animistes qu'ils tentaient de convertir au Dieu unique.
En conclusion je m'étais posé la question de savoir pourquoi les religions monothéistes ne prônaient pas un message en faveur de la protection de l'environnement à leurs fidèles.
Je viens d'avoir la réponse ce matin en lisant les infos du net :

47139.jpgUne église typique de Norvège, faite tout en bois


"Tu ne réchaufferas point l'atmosphère": du simple pasteur à l'évêque le plus éminent, l'Eglise luthérienne de Norvège se mobilise contre le CO2 et les autres gaz à effet de serre dans une croisade des temps modernes dont l'enjeu n'est rien moins que le salut de la planète.

Installation de râteliers à vélos sur le parvis des églises, baisse du thermostat dans les lieux de culte, prières pour le climat: l'Eglise luthérienne multiplie les gestes pour se fondre dans la société "zéro émission" que le pays scandinave ambitionne de devenir en 2050.

"L'Eglise s'est toujours engagée pour des causes sociales et éthiques", explique Helen Bjoernoey, ministre norvégienne de l'Environnement, elle-même... pasteur de formation.
"Elle a été très impliquée dans la lutte contre l'apartheid et dans la lutte contre la pauvreté. C'est donc naturel qu'elle s'engage aussi dans le dossier le plus important du moment: le climat".
Dans le cadre de la Journée mondiale de l'environnement, le 5 juin, pour laquelle la cité norvégienne de Tromsoe dans l'Arctique a été retenue comme ville-hôte, l'Eglise de Norvège a institué une Journée de l'oeuvre du Créateur.
Chaque paroisse est invitée à cette occasion à adopter une liturgie spéciale.
"Nous admettons dans notre avidité et étroitesse d'esprit avoir troublé le cours délicat qui règle les courants marins, la météo, la pluie et le soleil", énonce le texte de contrition. "Dieu éternel, dans ta grande miséricorde, change nos coeurs", conclut-il.


"Nous devons tous partager la même cause, que l'on soit protestant, laïc, musulman ou bouddhiste. C'est la responsabilité de tous les hommes de transmettre un cadre de vie acceptable aux futures générations", estime Mme Bjoernoey.
Au jour le jour, l'Eglise tente de sensibiliser ses ouailles aux enjeux climatiques, tout en faisant la chasse aux émissions de CO2 chez elle.
Elle a créé un label "paroisse verte" attribué aux paroisses obéissant à certaines règles, telles l'utilisation du papier recto-verso, le recyclage des déchets, l'achat parcimonieux de fournitures, l'organisation d'une messe en plein-air ou la tenue d'un prêche sur l'environnement au moins une fois par an.

"Dans la Bible, l'homme n'est pas le maître de la nature mais son protecteur. Il doit l'exploiter avec respect", assure Hans-Jürgen Schorre, responsable des questions sociales au sein de l'Eglise de Norvège.
Joignant le geste à la bonne parole, quatre pasteurs ont parcouru à vélo les 480 km montagneux qui séparent Bergen et Oslo en 2005, afin d'obtenir que les déplacements professionnels sur deux-roues soient défrayés au même titre que les déplacements motorisés.
"Les pasteurs sont des personnes-clés parce que leur rôle, c'est de changer les comportements. C'est chose difficile mais il faut montrer que tout le monde peut contribuer en se fixant des objectifs accessibles", déclare Ingeborg Midttoemme, présidente de la Fédération des pasteurs.
La cohérence n'est pas toujours de mise: une partie des fonds de l'Eglise, gérés par un organisme distinct, est ainsi investie dans le capital de compagnies pétrolières et de transporteurs aériens, deux secteurs "climatiquement peu corrects".
Mais la Norvège est coutumière des paradoxes: si elle entend devenir "neutre en carbone" à l'horizon 2050 --en réduisant ses rejets de CO2 et par des achats de crédits d'émission--, elle est aujourd'hui l'un des principaux exportateurs de pétrole au monde.

Source : AFP

Publié dans Divers (Hors sujet)

Partager cet article

Le maïs monsanto fait douter....

Publié le par Gerome

monsanto-mais.jpg
......et à ma grande stupéfaction il en arrive même à faire douter les plus hautes autorités de notre pays qui jusque là étaient très favorables à la culture OGM; lisez plutôt :

Le gouvernement français a décidé de demander de nouvelles analyses sur la toxicité du maïs transgénique Monsanto 810, seul maïs OGM actuellement commercialisé.
Alain Juppé, ministre d'Etat chargé de l'Ecologie, et Christine Lagarde, ministre de l'Agriculture, saisiront rapidement la Commission du génie biomoléculaire.
Cette décision intervient après une étude publiée cette semaine par Greenpeace selon laquelle la sécrétion de la toxine, qui est censée tuer l'insecte qui attaque le maïs, ne se déroule pas comme prévu.

Le Mon810 est produit par le semencier américain Monsanto. C'est le seul maïs transgénique autorisé à la commercialisation en France. Cette année, entre 25.000 et 30.000 hectares y ont été plantés et seront récoltés à l'automne.
Après la publication de l'étude, l'Allemagne a décidé de suspendre l'autorisation du Mon810, en attendant la mise en place d'un plan d'observation sur l'environnement.

Jeudi, la justice a débouté un apiculteur français qui demandait l'interdiction de ce maïs à côté de ses ruches.
Il accusait son gène de se disséminer dans l'environnement via le pollen et d'avoir un impact sur la santé de ses abeilles, sur sa production de miel et de fragiliser les larves des abeilles. Des tests ont révélé la présence jusqu'à 1.200 m du champs, de 39% de pollen transgénique de type Mon810.
En Allemagne, un tribunal en Bavière a, à l'inverse de la France, donné raison à un apiculteur qui était dans le même cas et qui demandait l'interdiction du champ proche de ses ruches.
Source : Reuters

MERCI GREENPEACE!!!!!!

greenpeace-logo-bg.jpg


Publié dans OGM j'en veux pas!

Partager cet article

Des entreprises qui se mettent au vert

Publié le par Gerome

Dans la série " bonnes nouvelles", je veux mettre l'accent sur les grandes entreprises et autres multinationales qui ont décidé de se tourner vers les énergies renouvelables.
Et la palme revient à General Electric :

General Electric (GE) prévoit que sa division "verte" devrait "exploser" ses ventes à l'horizon 2010. Le groupe américain table sur un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars annuel et réalise déjà des investissements important dans le secteur de l'énergie propre.

Seulement deux ans après sa naissance, la branche environnementale de GE dispose déjà d'un livre de commandes bien rempli. Spécialiste des éoliennes et des technologies de conservation de l'énergie, la division a réalisé un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars (9 milliards d'euros) l'an passé. En 2010, GE prévoit que ses ventes atteindront 20 milliards de dollars (15 milliards d'euros).

D'après le PDG du groupe énergétique, Jeffrey Immelt, la croissance de la demande pour des biens et des services respectueux de l'environnement défie toutes les prévisions. "L'écologie est devenue vendeuse et universelle", a estimé le PDG qui ne cache pas que si GE porte un si grand intérêt à l'énergie propre, c'est surtout parce qu'il s'agit d'un secteur très profitable.

GE a dévoilé onze nouveaux produits, services et technologies qu'il va lancer dans les prochains mois, la plupart d'entres-eux ont été développé en partenariat avec d'autres groupes, voire de petites start-up. Son activité veut s'adresser à un champ élargi, allant des compagnies aériennes aux loueurs de véhicules et du secteur de la distribution, notamment avec Wal-Mart, aux particuliers.
Source : la tribune

Le groupe Lafarge, numéro un du ciment dans le monde
a annoncé son nouveau projet 'Ambitions Développement Durable 2012'.
Le groupe français se fixe trois priorités :
la lutte contre le réchauffement climatique,
veiller à la protection de la biodiversité
et à la santé de ses employés dans le monde.

 

Le cimentier s'engage à évaluer toutes ses carrières à travers le monde selon des critères validés par WWF International, afin d'instaurer un plan de développement de la biodiversité sur les sites ayant un potentiel, en matière d'espèces rares de faune ou de flore.
Lafarge lance également un programme de santé pour lutter contre le sida et la malaria.



Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article