10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 10:48
Un reportage qui a fait beaucoup de bruit :

http://video.google.fr/videoplay?docid=-1783600181213230759

Il y a quelques mois, canal+ diffuse un documentaire choc sur une étude démontrant la nocivité des OGM sur le corps humain et plus particulièrement sur les organes.(!)
C'est une équipe italienne qui la première découvre que des rats ayant absorbé des OGM ont subi une modification de leurs organes et comme le dit judicieusement canal+, si les organes des rats ont été modifiés, il y a fort à parier que les OGM feront la même chose aux notres, vu la proximité génétique que nous avons avec ces rongeurs.
Suite à ces résultats le gouvernement de Berlusconi décida de couper les vivres du laboratoire qui fit cette découverte.
Les OGM dérangent et embarassent les plus hautes autorités comme vous le verrez tout au long de ce reportage.
Et le clou du spectacle se situe pendant les 30 dernières secondes où les studio canal reçoivent une lettre (non signée!! merci pour la transaparance) du "gouvernement français qui demande aux autorités europpéennes de ne plus communiquer les résultats des études de toxicité sur les OGM parceque la communication et la publicité faite autour de ces derniers pourraient nuire à la position concurrentielle des entreprises qui fabriquent des OGM".                    Fin de citation.




2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 15:06
Pour éviter le drame des décharges sauvages des Emeyères, voici une info utile pour celles et ceux qui ne connaissent pas les horaires de la déchetterie de Gap :


La déchetterie de Patac se situe après le magasin BUT, à côté de la caserne des pompiers.

Horaires :
du lundi au samedi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30, fermés le mardi et les jours fériés,

- le dimanche de 9h00 à 12h00

ceux-ci sont valables été comme hiver.

Coordonnées : 04.92.52.22.45


Les déchets qui sont acceptés sont :

- cartons,
- déchets du jardin,
- bois,
- gravats,
- pneus de voiture de tourisme,
- encombrants (mobiliers usagers),
- ferrailles,
- bouteilles plastique,
- textiles,
- huiles usagées,
- médicaments,
- piles, batteries,
- déchets ménagers spéciaux (déchets toxiques, bombes aérosols, solvants liquides, peintures...)

Déchets refusés :

- ordures ménagères,
- déchets putrescibles (à l'exception des déchets de jardin),
- déchets provenant d'activités commerciales, artisanales et industrielles.



Published by Gerome - dans Hautes-Alpes
commenter cet article
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 14:37
Décidemment cette Forêt des Eméyères fait beaucoup parler d'elle ces derniers temps! Jeudi dernier j'ai rencontré le directeur du lycée agricole ainsi que son gestionnaire, je les ai conduit sur les  lieux pour leur montrer l'étendu des dégâts. Ils furent tous deux très étonnés de voir une décharge si conséquente sur leur terre. Le directeur m'avait l'air préoccupé par cette situation et très remonté contre " les salopards" qui avaient fait ça.
Voyant cela, il m'a promis que dans le printemps il fera venir un camion avec du personnel de service pour faire disparaître cette décharge.
Si le directeur ainsi que le propriétaire du terrain où se trouve la seconde décharge tiennent leurs engagements nous nous dirigeons vers un dénouement heureux de cette histoire, ça sera un beau " happy end ".
A savoir que la deuxième décharge a commencé a être évacuée : une vieille peugeot, une cabine de camion ainsi que des morceaux de ferraille ont déjà été remontés.

Lorsque les deux décharges auront définitivement disparues, il faudra encore être vigilant car cette Forêt n'est pas à l'abri des gros porcs qui recommenceront à déverser leurs ordures. Comme je plains ces personnes, comme je les plains d'être nées sans âme et  completement vides, ça doit être la pire des malédictions que de n'avoir aucune conscience. A ces gens, s'ils me lisent je leurs dis que tant qu'il me restera un souffle de vie je serais derrière leurs pas pour les surveiller : on ne peut pas, on ne doit pas salir un lieu aussi beau.





Published by Gerome - dans Hautes-Alpes
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 14:37
Une expérience australienne sur les OGM, les organismes génétiquement modifiés, a dû être interrompue après dix ans de recherche. Les mulots qui se nourrissaient de petits pois résistants aux insectes ont développé des maladies des poumons.
Les résultats de la recherche ont été publiés dans le "Journal of Agricultural and Food Chemistry". Ils expliquent que la maladie dont souffrent les cobayes proviendrait d’une modification structurelle de la protéine introduite dans le petit pois pour les rendre résistants aux larves.

"La réaction des souris à la protéine pourrait préfigurer des atteintes à la santé humaine", a expliqué à la chaîne de télévision ABC Thomas Higgins, chercheur au CSIRO, le plus grand organisme de recherche publique du pays.
L’institut souhaitait protéger les plantations de pois contre un insecte ravageur, le Bruchus pisorum. Contrairement aux petits pois, les haricots ne sont pas affectés par cet insecte. Aussi les chercheurs ont-ils utilisé un gêne de ce légume pour améliorer la résistance au bruchum pisorum des pois. Au terme de l’expérience, ces derniers montraient une résistance de 100 %.

Parallèlement à la dissémination en plein champ, une étude de risques, portant notamment sur l’alimentation des souris, a été menée. Les cobayes nourris avec des haricots ou des pois non génétiquement modifiés n’ont pas montré de réaction immunitaire.
En revanche, les animaux dont l’alimentation consistait en pois génétiquement modifiés ont développé une inflammation des poumons et une augmentation des anticorps dans le sérum sanguin. Selon le CSIRO, la réaction s’explique par le processus de transformation que subit le gêne de haricot pour rendre le pois insensible aux insectes.


source originale : Journal of Agricultural and Food Chemistry