habitat

Le vinaigre blanc

Publié le par Gerome

Que peut-on faire avec le vinaigre blanc ?

 

Le liste est longue puisqu’il :  dégraisse, désodorise, désinfecte, fait briller, détartre, enlève les traces de savons et de calcaire ….
Tant est si bien que c’est avec le bicarbonate, un de mes produits préférés pour faire le ménage.

 

 Comment utiliser le vinaigre blanc  ?

 

Récupérer un ancien vaporisateur de produit industriel pour les vitres par exemple et versez-y du vinaigre blanc pur. Il vous servira à vaporiser certaines surfaces à nettoyer. Vous laisserez agir quelques minutes puis essuierez avec un chiffon humide. (évitez le papier absorbant, c’est beaucoup moins écolo!)

Vous pourrez donc procéder ainsi à chaque fois que vous aurez une surface qui nécessite ce genre de traitement.

Attention :

Il ne faut jamais utiliser de vinaigre blanc sur du marbre ou toute autre surface poreuse ou calcaire. (forcément puisque cela dissous le calcaire!)

Dans la salle de bains et la cuisine :

 
Muni de votre pulvérisateur rempli de vinaigre pur, vous allez pouvoir :

    * • Nettoyer et faire briller les miroirs, les chromes, les meubles et le lavabo
    * • les éviers, les robinets, les comptoirs, les carreaux de céramique et les appareils électroménagers
    * • Nettoyer et désinfecter les jouets des tout-petits
    * • Éliminer la moisissure et les traces de savon sur les baignoires, les carreaux de céramique et les rideaux de douche

 

Et pour :

Eliminer les dépôts calcaires des mousseurs de robinetterie :

Elastiquez un sachet plastique rempli de vinaigre pur autour du robinet et laissez agir  10 minutes. Enlever et essuyer les dépôts calcaires.

 

Déboucher les pommes de douche :
Chrome : Immerger la pomme de douche dans une solution de 1 part de vinaigre blanc 4 part d’eau. Faire bouillir pendant 15 minutes. Bien rincer avant utilisation.
Plastique : Immerger la pomme de douche dans une solution d’une part de vinaigre blanc pour une part d’eau chaude pendant 1 heure. Bien rincer avant utilisation.
* Répéter tous les 6 mois afin de prévenir les obstructions.

 

Déboucher et désodoriser les drains :
Verser une poignée de bicarbonate de soude et 250 ml (1 tasse) de vinaigre blanc dans le drain. Lorsque la formation de bulles cessent, rincer à l’eau chaude. Répéter, au besoin, jusqu’à ce que le drain soit débouché.

 

Effacer les traces de calcaire sur les verres :

Faire tremper les verres pendant 10 minutes dans du vinaigre pur, puis laver comme d’habitude avec du détergent à vaisselle et de l’eau.

 

Nettoyer murs et planchers :
Pour les planchers de vinyle et lamellés ou les carreaux de céramique sans cirage : laver avec une solution d’une part de vinaigre pour 4 parts d’eau. Il est inutile de rincer.
Non recommandé pour les planchers de bois teint, à moins qu’ils aient une finition de polyuréthane ou de Varathane.

 

Nettoyer et désodoriser un four à micro-ondes :
Verser une solution de 1 part de vinaigre blanc pur et de 2 parts d’eau dans un bol. Faire chauffer à découvert à température élevée pendant 3 à 4 minutes, puis laisser reposer 15 minutes. Essuyer immédiatement. La vapeur décollera les taches d’aliments tout en désodorisant.

 

Éliminer les dépôts minéraux et calcaires d’une cafetière :
Verser un mélange de 6 parts de vinaigre blanc et 4 parts d’eau dans votre cafetière, de façon à remplir la réserve d’eau de ce mélange. Mettre un filtre à café en papier vide en place. Allumer la cafetière et laisser tout le liquide circuler dans le système. Jeter ensuite la solution au vinaigre et le filtre en papier. Faire un nouveau cycle avec de l’eau pure avant de refaire du café. A faire tous les 3 mois pour éviter les dépôts de calcaire trop importants.

 

Éliminer les dépôts minéraux des bouilloires :
Remplir la bouilloire aux 3/4 d’une solution de vinaigre et d’eau à parts égales, puis faire bouillir. Laisser tremper toute la nuit puis rincer à l’eau claire.

 

Éliminer des résidus d’aliments et de savon de votre lave-vaisselle :
Verser 500 ml (2 tasses) de vinaigre blanc dans le fond du lave-vaisselle et lancer un cycle de lavage normal. Répéter tous les 3 mois si le lave-vaisselle est utilisé quotidiennement et tous les 6 mois s’il est utilisé 2 à 3 fois par semaine.

 

Nettoyer et désodoriser le réfrigérateur :
Nettoyer l’intérieur du réfrigérateur avec une solution d’eau et de vinaigre à parts égales, pour en conserver la propreté et la fraîcheur.

 

Éliminez les odeurs désagréables :
Faire bouillir 175 ml (3/4 tasse) de vinaigre blanc avec 750 ml (3 tasses) d’eau dans une marmite découverte pendant 5 à 10 minutes, ou jusqu’à ce que les odeurs disparaissent.

 

Désodoriser les poubelles :
Verser du vinaigre blanc pur dans un vaporisateur. Vaporiser l’intérieur et le fond de la poubelle. Essuyer avec une éponge.

 

Éliminer les taches d’aliments et les dépôts minéraux sur les ustensiles de cuisine :
Pour les casseroles et poêles en acier inoxydable, en verre, en aluminium et en porcelaine.

Faire bouillir une solution de 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre blanc, 30 ml (2 cu. à soupe) de bicarbonate de soude et 250 ml (1 tasse) d’eau dans la casserole ou la poêle pendant 15 minutes. Jeter la solution et laver comme d’habitude avec du détergent à vaisselle et de l’eau.

 

Prévenir les dépôts minéraux dans les cuiseurs à vapeur :
Ajouter 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc au fond du bain-marie ou du cuiseur à vapeur à chaque utilisation pour éviter la formation de dépôts minéraux.

 

 

 
 Dans la buanderie, le vinaigre blanc permet de :

 

Assouplir le linge :
Ajouter 250 ml (1 tasse) de vinaigre pur à chaque lavage ou 125 ml (1/2 tasse) au cycle de rinçage.

 

Déboucher et détartrer la machine à laver :

Mettre 1/2 L de vinaigre blanc dans la machine et faire tourner à vide, à 60°C. Cela élimine les bouchons de peluches et de lessive non dissous dans le tambour, les tuyaux et le drain. Il est recommandé de détartrer la machine une fois par mois.

 

Éliminer certaines taches :

Efficace pour les taches de fruits, confiture, maquillage, vin, encre, moutarde, cola, café, thé.
Faites d’abord un test sur un endroit caché du tissu. S’il n’y a pas de décoloration, frottez doucement la tache avec du vinaigre blanc pur puis lavez selon les instructions du fabricant. Pour enlever les taches de gazon, faites tremper le vêtement dans du vinaigre blanc pendant 2 à 3 heures, puis laver normalement. Les résultats sont meilleurs si la tache est lavée dans les 24 heures.

Sur le cuir : Frotter doucement un mélange de vinaigre blanc et d’huile de lin sur la tache et polir avec un tissu sec et propre.

Ne pas utiliser de vinaigre directement sur des tissus en acétate de cellulose car les fibres pourraient fondre.

 

Détartrer un fer à repasser :

Verser une solution de vinaigre et d’eau à parts égales dans le réservoir d’eau du fer. Mettre le fer sur la position de vapeur, maintenir à la verticale pendant 5 minutes puis repasser un vieux tissu à la vapeur. Répéter avec de l’eau pure, puis rincer le réservoir avec de l’eau claire.

 

Fixer les couleurs :

Pour fixer les couleurs qui déteignent, immerger le vêtement dans du vinaigre pur avant le lavage. Ne pas utiliser de vinaigre directement sur des tissus en acétate de cellulose car les fibres pourraient fondre.

 

Dans le reste de la maison

Enlève les taches des tapis :

Efficace contre les taches d’urine et d’excréments des animaux domestiques, de vin rouge et blanc, de cocktails et de boissons alcooliques, de maquillage, de thé, de café, de boissons gazeuses, de chocolat, de lait, de jus de fruit, de baies, de moutarde et de ketchup. Tester la solidité de la couleur du tapis sur un endroit peu visible avant d’utiliser.

• Gratter ou éponger tout excès.

• Appliquer une solution de 2 ml (1/2 cu. à thé) de détergent à lave-vaisselle et 250 ml (1 tasse) d’eau tiède (pas chaude) à l’aide d’une serviette humide. Laisser agir de 3 à 5 minutes.

• Assécher en tapotant. Ne pas frotter.

• Appliquer du vinaigre blanc pur, à l’aide d’une serviette humide.

• Rincer avec une éponge trempée dans de l’eau.

• Assécher en tapotant avec des serviettes propres et sèches.

 

 

Désodoriser les rideaux :

Mélanger 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc et 2 tasses d’eau chaude, et vaporiser légèrement les rideaux.

 

Enlever la moisissure des humidificateurs :

Faire circuler 250 ml (1 tasse) de vinaigre blanc dans le système puis rincer le réservoir à l’eau. Un nettoyage régulier aide à éviter l’émission de moisissure et de bactéries dans l’air.

 

Éliminer les odeurs de peinture et de tabac :

Placer un bol rempli de vinaigre pur dans une pièce pour en éliminer les odeurs désagréables.

 

Nettoyer les dépôts dans les vases à fleurs :

Verser une solution de parts égales de vinaigre et d’eau tiède avec quelques gouttes de détergent doux dans le vase. Laisser tremper toute la nuit. Frotter les dépôts à l’aide d’une vieille brosse à dents. Vider le vase et rincer. (N’oubliez pas de jeter la brosse à dents!)

 

Prolonger la vie des fleurs coupées :

Ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc et 2 cuillères à soupe de sucre par litre d’eau présents dans le vase de vos fleurs.

 

 

 

Publié dans Habitat

Partager cet article

Les désodorisants naturels

Publié le par Gerome

Un désodorisant est un produit destiné à éliminer ou à camoufler les mauvaises odeurs dans une habitation. Les parfums d'intérieur ou parfums d'ambiance sont des désodorisants qui agissent en diffusant du parfum.

 

Certains désodorisants et parfums d'ambiance émettent des substances polluantes ou toxiques. Lors d'essais effectués fin 2004 par la revue française Que choisir, certains produits testés ont émis du formaldéhyde (gaz irritant et cancérigène), des composés organiques volatils (benzène, toluène ou éthers de glycol) ou des substances allergènes (c'est le cas de certains ingrédients parfumants). Ils peuvent provoquer des maux de tête, des allergies ou des crises d'asthme. À cela il faut ajouter l'exposition à des substances cancérigènes.

Ces produits qui contribuent à la pollution intérieure des logements n'ont pas l'obligation de donner leur composition complète. Leur formulation est soumise à des contraintes mais il n'y a pas de réglementation concernant les substances émises lors de leur utilisation.

 

Pour éviter les mauvaises odeurs, il faut d'abord traiter le problème à la source. Il faut nettoyer son habitat et vider la poubelle régulièrement. Ne pas laisser des aliments pourrir dans le réfrigérateur ou les placards. Quand une odeur suspecte est détectée, il faut essayer de voir d'où elle provient pour en traiter la cause. Chaque jour, même en hiver, on renouvelle l'air en ouvrant en grand les fenêtres pendant une dizaine de minutes. Il faut aussi se rappeler que le propre n'a pas d'odeur : un intérieur parfumé au pin des Landes n'est pas une preuve d'hygiène.

Pour chasser les mauvaises odeurs, le meilleur moyen est d'aérer la pièce fenêtres grandes ouvertes pendant quelques minutes.

Démarrer une lessive ou cuisiner sont des activités qui diffusent une odeur agréable dans la maison. On peut aussi cultiver des plantes pour leur parfum. Un bouquet de fleurs du jardin parfume une pièce pendant quelques jours.

 

Alors comment donner une bonne odeur à sa maison sans risque pour la santé? Voici une liste des choses que vous pouvez faire :

 

1 : Pot pourri et plantes séchées

 

pot-pourri-presentation.jpg

 

Un pot pourri est une composition ornementale composée de plantes odorantes séchées. On peut faire soi-même ses pots pourris : on laisse sécher les ingrédients frais dans un four tiède pendant une heure ou deux puis on les place dans un récipient décoratif (coupe, plat etc.).
Quelques ingrédients d'un pot pourri : pétales de rose, bâtons de cannelle, rondelles de citron et d'orange séchées, clou de girofle, anis étoilé, grains de poivre, feuilles de menthe...
On peut mettre quelques gouttes d'huile essentielle sur un pot pourri dont les odeurs se sont estompées, pour lui redonner un parfum agréable.


Attention cependant aux substances arômatiques qu'elles soient produites chimiquement ou naturellement, notamment :

  • aux terpènes (pinède du pin, limonène du citron, terpinène,…) qui sont dangereux pour la respiration (voir l'article d'un magazine de consommation à ce sujet)
  • aux autres substances nocives comme le cinéol / alcool cinamique contenu dans les compositions du commerce (type pomme cannelle) et dans la canelle

Il faut faire attention aux pots pourris vendus dans le commerce auxquels on rajoute parfois du parfum de synthèse.

Les fleurs de lavande séchées sont souvent rassemblées dans un sachet en tissu et placées dans les armoires à linge, où elles éloignent beaucoup d'insectes (notamment les mites grâce au Camphre qu'elle contienne)

 

2 : Encens et papier d'Arménie

 

papier-d-armenie-453847.jpg

 

L'encens comme le papier brûlent en se consumant lentement. 

 

Encens

L'encens se présente sous la forme de batons ou de cônes que l'on fait brûler. À l'origine, l'encens provient de la résine de plusieurs types d'arbres (Boswellia et autres).

L'encens est utilisé depuis l'Antiquité lors de rituels religieux et il brule encore aujourd'hui dans les temples bouddhiques et les églises catholiques. Mais il sert aussi à désodoriser la maison.

La combustion de certains encens du commerce dégage des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Certains HAP sont toxiques, d'autres comme le benzopyrène sont cancérigènes. NB : Les essais qui ont donné ces résultats n'ont pas été menés avec des encens traditionnels composés de gouttes de résine séchées.

 

Papier d'Arménie

Le papier d'Arménie se présente sous forme de petits rectangles de papier que l'on fait brûler.
Le papier d'Arménie a été testé parmi soixante douze désodorisants d'intérieur en 2004 par une union de consommateurs .L'information a été diffusée par le magazine Que choisir, le Papier d'Arménie dégage lors de sa combustion du formaldéhyde et du benzène.Cependant, selon le magazine cité précédemment les présences de benzène et formaldhéyde (méthanal) sont parmi les moins fortes de la plupart des produits testés.

 

3 :Diffuseur d'huiles essentielles

diffuseur1.gif

 

La diffusion d'huiles essentielles assainit l'air et répand une bonne odeur dans la maison. Elle peut être aussi à but thérapeutique.

On trouve dans le commerce des diffuseurs électriques. Plusieurs modes de diffusion son possibles, les plus courant sont par brumisation (diffusion en micro gouttelettes) ou à basse température (diffusion par évaporation).

En moins coûteux, il y a le brûle parfum : on met de l'eau avec quelques gouttes d'huiles essentielles dans une coupelle chauffée par une bougie. L'huile essentielle s'évapore. Mais attention une huile essentielle brûlée perd ses propriétés thérapeutique et peut être nocive pour la santé.

Un rond d'ampoule en terre cuite est un anneau que l'on pose sur un ampoule. On dépose quelques gouttes d'huiles essentielles qui vont s'évaporer avec la chaleur de l'ampoule.


On peut aussi mettre un bol d'eau avec gouttes d'huiles essentielles sur un radiateur.

Des boules de coton imprégnées d'huiles essentielles peuvent être placés dans les pièces à parfumer.

Il faut être prudent car certaines huiles essentielles ne doivent pas être diffusées. Certaines huiles essentielles contiennent des composants allergènes comme le limonène. D'autres huiles essentielles ne sont pas diffusables en présence de jeunes enfants. De même, le temps de diffusion est à limiter à une quinzaine de minutes.

 


Publié dans Habitat

Partager cet article

One Central Park

Publié le par Gerome

One Central Park, la proposition architecturale de Jean Nouvel, a été acceptée par le gouvernement australien après une longue discussion et une lourde planification débutée en 2008.

 

L'architecte français Jean Nouvel a récemment révélé son ambitieux projet architectural baptisé One Central Park. Ce projet commandé par la ville de Sydney est une impressionnante construction constituée de deux tours, respectivement de 16 et 33 étages. Le projet s'articule autour d'une collaboration avec le botaniste Patrick Blanc pour la conception extérieure des bâtiments avec un projet de murs végétaux. 

 

Les immeubles devraient aussi s'équiper d'un système innovant de panneaux solaires. Certains seront fixes, d'autres motorisés dans le but de capter et réorienter vers l'atrium la lumière solaire.Les travaux d'aménagement du site ont débuté en mars 2010 et la construction des tours pourrait débuter d'ici décembre 2010. Les tours verront leurs locaux occupés notamment par des agences de design et d'urbanisme, tandis que certaines structures locales déjà présentes y seront relogées.

 

jeannouvel0.jpg

 

jeannouvel01.jpg

 

jeannouvel02.jpg

 

jeannouvel03.jpg

 

jeannouvel04.jpg

 

jeannouvel05.jpg

 

jeannouvel06.jpg

 

jeannouvel08.jpg


Publié dans Habitat

Partager cet article

Des tournesols géants au coeur de la future écocité de Masdar

Publié le par Gerome

Pour lire le premier article de l'aventure écologique de Masdar City cliquez ici : LA VILLE DE TOUS LES ESPOIRS


D'immenses ombrelles en forme de tournesols suivent la course du soleil pour ombrager une vaste place piétonne, avant de se refermer à la nuit tombée pour relâcher la chaleur capturée dans la journée : le centre-ville de la future écocité de Masdar, dont le chantier vient de débuter dans le désert d'Abou Dhabi, a désormais un visage.

La jeune agence Laboratory for Visionary Architecture (LAVA), fondée en 2007 avec des bureaux à Sydney (Australie) et Stuttgart (Allemagne), a remporté, le 28 août, la compétition internationale organisée par la capitale des Emirats arabes unis pour donner corps à son projet de créer la première ville de la planète zéro carbone, zéro déchet, zéro voiture.



L'émirat pétrolier d'Abou Dhabi veut faire de cette cité futuriste la vitrine de sa mue en 'capitale du développement durable'.

Le plan général de la ville, conçu par l'architecte britannique Norman Foster, mêle technologies de pointe et urbanisme arabe traditionnel. On ne s'y déplacera qu'à pied ou dans des bulles à guidage magnétique mues par l'énergie solaire. Son coût est évalué à 22 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros) et la ville est censée accueillir ses 90 000 habitants en 2016.

 


Première étape de ce développement, le coeur de Masdar comprendra une grand-place, un hôtel cinq étoiles, une résidence, un centre de congrès, un centre de loisirs et des commerces. Les bâtiments, dont l'architecture s'inspire des formes créées par l'érosion dans les canyons d'Arabie, seront coiffés de toitures végétalisées et de panneaux photovoltaïques.

Ils intégreront des cultures vivrières et participeront au recyclage de l'eau et des déchets. Cette 'oasis du futur' a pour ambition 'd'utiliser la nature, de s'inspirer d'elle et de nous y adapter', résume l'architecte Tobias Wallisser, du LAVA. Quant aux tournesols high-tech, ce système 'écologique peut être adapté partout et ouvre des perspectives pour la vie en plein air, même dans le désert', estime son collègue Chris Bosse.


Plan aérien de Masdar

Publié dans Habitat

Partager cet article

Comment faire des économies en récupérant l’eau de pluie

Publié le par Gerome

La récupération d’eau de pluie est un excellent moyen de faire des économies. L’eau de pluie peut en effet être utilisée pour le nettoyage de votre voiture ou encore pour les toilettes. Cette action devrait vous permettre de réaliser des économies d’eau. Cet article vous permettra d’en apprendre plus sur les techniques de récupération d’eau de pluie et ainsi vous aider à économiser de l’argent.

La plupart du temps nous utilisons l’eau potable (très chère) pour laver notre voiture ou pour l’arrosage. Mais savez qu’on peut parfaitement récupérer l’eau de pluie pour accomplir ces taches ? L’utilisation de l’eau de pluie peut vous permettre de faire d’importantes économies.

Pour récupérer l’eau de pluie vous aurez besoin d’une cuve de récupération afin de la stocker. Vous aurez normalement à choisir entre une cuve hors sol ou une cuve enterrée. Le choix va dépendre surtout de l’utilisation de l’eau que vous allez faire et du volume d’eau requis. Pour l’arrosage ou pour le nettoyage des voitures une cuve hors sol devrait être suffisante. Normalement vous pouvez trouver des cuves de différentes contenances allant de 200 à 500 litres. Cela devrait être adéquat pour arroser un jardin de 50m2. Si vous voulez économiser de l’argent vous pouvez aussi construire une cuve de stockage à l’aide d’une cuve plastique disponible en jardinerie.

Une cuve enterrée devrait vous permettre de garder l’eau à l’abri de la lumière et de la chaleur. Cela devrait protéger l’eau des risques de contamination bactériologique. L’absence de lumière devrait aussi protéger l’eau de la prolifération des algues. Normalement les cuves enterrées ont une plus grande capacité et peuvent aller jusqu’à 20 000 litres d’eau.

D’une manière générale, les cuves hors sol sont recommandées pour les maisons existantes afin d’éviter des travaux d’enfouissement. Si vous procéder à la construction de votre maison, vous pouvez choisir d’enterrer votre cuve de récupération une fois pour toutes. La récupération d’eau de pluie peut être un moyen efficace de réduire ses dépenses en eau et d’avoir de l’eau disponible en cas de pénurie. L’eau de pluie peut certainement être utile pour le nettoyage ou pour les toilettes. On peut même aller plus loin et produire sa propre eau potable grâce à des équipements appropriés.

Dans son site EspaceEcologie.com, Alain Tranchemer vous aide à devenir un consommateur éco-responsable et profiter du courant ascendant des énergies renouvelables

Source : http://Contenu-Gratuit.com


Plan détaillé du montage d'une cuve enterrée


Publié dans Habitat

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>