nature

L'année 2010 s'annonce comme la plus chaude dans les annales

Publié le par Gerome

L'année 2010 s'annonce comme la plus chaude dans les annales et le niveau des glaces dans l'Arctique est l'un des plus bas de ces dernières années, estiment des scientifiques américains.

 

Durant les huit premiers mois de l'année, le record de température de surface de terre et mer combinée atteint en 1998 a été égalé, à 14,7 degrés Celsius, soit 1,21 degré de plus que la moyenne enregistrée au XXe siècle, a déclaré mercredi le National Climatic Data Center dans un communiqué.

Les températures de juin à août dans l'hémisphère Nord sont les deuxièmes plus chaudes après 1998.

La moyenne des températures a été dépassée dans la plupart des régions du globe, en particulier dans l'est de l'Europe, l'est du Canada et certaines parties de l'Asie de l'Est. En revanche, les températures ont été plus basses en Australie, en Russie centrale et en Amérique du Sud méridionale.

La Grande-Bretagne a connu son mois d'août le plus frais depuis 1993, selon l'institut météorologique britannique, alors que la Chine a connu son mois d'août le plus chaud depuis 1961.


Les températures dans le monde sont relevées depuis 150 ans environ.

Dans l'Arctique, le niveau des glaces a semble-t-il touché son point le plus bas de l'année le 10 septembre, soulignent encore les chercheurs américains.

Cette année, la superficie de la couverture glaciaire est à son troisième niveau le plus bas, après 2007 et 2008, depuis que les satellites ont commencé à la mesurer en 1979.

A son plus bas niveau, la banquise en Arctique recouvrait cette année 4,76 millions de km2, soit 630.000 km2 de plus que le point bas record de 2007.

C'est la troisième fois seulement que les satellites détectent une couverture glaciaire arctique inférieure à cinq millions de km2.

Ce recul de la banquise a contraint des milliers de morses à s'installer sur la terre ferme. Dix à vingt mille sont arrivés en Alaska ces derniers jours, a noté Geoff York, un biologiste du World Wildlife Fund (WWF).

Deborah Zabarenko, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Les AMAP (Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne)

Publié le par Gerome

amap_940x705.jpg

 

Les AMAP font partie des alternatives aux modes de consommation actuels.Une AMAP est une association pour le maintien de l’agriculture paysanne. Cela consiste en un partenariat entre une ferme locale et un groupe de personnes qui désire consommer autrement et soutenir une agriculture de proximité, socialement équitable et écologiquement saine, dans un esprit de coopération. L’AMAP est basée sur un système de distribution de « paniers » composés des produits de la ferme biologique.


C’est un contrat solidaire, élaboré en commun par ce groupe et le maraîcher. Il définit l’engagement financier des consommateurs, qui payent à l’avance une part de la production sur une période définie par le type de production et le lieu géographique.

Ce système fonctionne donc sur le principe de la responsabilisation du consommateur et de la confiance.

 

Ce qui distingue les AMAP d’autres formules de “panier bio” ou “panier paysan”, c’est le respect des 6 engagements suivants :

    * Côté consommateur
          o l’engagement financier à travers l’achat à l’avance d’une partie de la récolte sur une période donnée,
          o l’engagement économique et moral à travers la solidarité avec l’agriculteur dans les aléas de la production,
          o l’engagement associatif par leur participation à la vie de la structure.

    * Côté producteur
          o l’engagement technique et économique de fournir des produits de qualité,
          o l’engagement associatif de s’investir dans la vie du groupe (rôle pédagogique, animation, information…),
          o l’engagement d’assurer une transparence sur la vie de leur exploitation (situation économique, origine des produits, méthodes de production).

 

De par ces engagements réciproques, chaque AMAP offre de nombreux avantages : 


Une alimentation saine et un environnement préservé : les produits sont frais, de saison, diversifiés (notamment avec remise au goût du jour des variétés anciennes et de terroir), cultivés sans produits chimiques de synthèse, et disponibles à mesure qu’ils mûrissent. La proximité de la ferme (au maximum 100 km) minimise les transports et l’usage d’emballage.


Une économie locale performante, sociale et solidaire : les consommateurs partagent avec le producteur les risques et les bénéfices naturels liés à l’activité agricole. La totalité de la production est valorisée (notamment, pas de calibrage ou de normes esthétiques). Le prix de la souscription est fixée en fonction des coûts réels de production et non pas des cours du marché, conjointement et en toute transparence par le producteur et les consommateurs.

L’achat à l’avance garantit un revenu stable à l’agriculteur et lui permet d’obtenir ses fournitures sans s’endetter. Les AMAP permettent ainsi le maintien de l’emploi agricole, de même que l’installation de jeunes agriculteurs à moindre coût et facilitent le passage de modes de production conventionnels à des modes de production agro-écologiques, tout ceci en étant indépendant des contraintes des circuits de la grande distribution. Pour les consommateurs en difficultés, des aménagements financiers peuvent être étudiés au cas par cas.


Du lien social, de l’éducation au goût et à l’environnement : l’agriculteur est présent à chaque partage de récolte pour nous faire découvrir ses produits et son métier. Des animations sont également organisées sur la ferme ; certaines AMAP mettent en place des ateliers cuisine ou des jardins d’enfants sur un bout de terrain mis à disposition par leur “fermier de famille”. Ces liens qui se créent avec la ferme établissent une relation de confiance.

 

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Revégétaliser l'urbain

Publié le par Gerome

798px-Green_Roof-_Vancouver_BC.jpg

Revégétaliser l'urbain, c’est remettre la nature au cœur de la ville. Cours, bords de fenêtre, murs et toits, terre-pleins… sont autant d’espaces dans lesquels nous pouvons réintroduire une biodiversité qui nous reconnecte au mouvement naturel des saisons et nous permet d’apprécier la beauté et la richesse du vivant.

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Sarkozy veut la peau des loups

Publié le par Gerome

 

Les bergers dénoncent une situation intenable et réclament des abattages. Nicolas Sarkozy leur donne gain de cause.

 

553707_tame-wolf-is-seen-in-the-village-of-nadbiarezha.jpg

 

Nicolas Sarkozy a promis ce vendredi aux éleveurs un arrêté préfectoral autorisant des "tirs de prélèvements", ainsi qu'une formation à la chasse.  
"Avec ces deux mesures, vous allez pouvoir accélérer la protection de vos troupeaux", a jugé le chef de l'Etat, écartant l'idée de "dérogations" aux lois et conventions internationales qui font du loup une espèce protégée.  
Source : l'express

Le fils de Satan a parlé. Voilà où on en est avec ce pauvre type.... Mais bon venant de quelqu'un qui dit que l'écologie ça commence à bien faire lors du dernier salon de l'agriculture, je ne suis guère étonné.
Peu étonné mais outré. Outré de voir son manque d'implication dans l'écologie, ou plutôt son désintérêt, outré de voir que cet homme sans coeur gouverne (maladroitement) notre pays, outré de constater qu'il fait passer l'industrie, la finance et l'ultra sécurité au détriment de la seule et unique urgence qui soit : l'écologie.

Mon fantasme serait qu'on lâche sarko à poil en pleine forêt et qu'on lui colle quelques loups, histoire de se marrer un peu. Là il aurait de quoi ne pas les aimer.
En donnant raison aux bergers sarko veut simplement garder son cheptel éléctoral; il sait que traditionnelement les paysans et les bergers votent à droite mais il sait aussi qu'à la moindre déconvenue l'éléctorat peut aller voir ailleurs, alors que fait notre nabot hyperactif? Eh bien il graisse la pate des bergers en espérant qu'ils voteront pour lui en 2012.
2012: j'espère que l'on retiendra de cette année, la défaite de sarko... Mais bon vu que le français est très con, autant il pourrait revoter pour lui et sa politique anti écolo et ultra sécuritaire!

Publié dans Nature

Partager cet article

Une sélection de livres

Publié le par Gerome

 

 Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Régal Végétal

 

 Cuisine sauvage

 

 

Phytothérapie 2010

 

 

Couverture

 

Couverture

 

Couverture

 

 

Couverture n°31L'Ecologiste n°31, en kiosque ou sur commande
Dossier : Retrouver la nature. Un dossier passionnant: comment éveiller et s'éveiller à la nature ? Comment retrouver les rythmes de la nature ? Quelles sont les vertus pour la santé physique et psychique d'une vie au contact de la nature ? Quelle culture pour vivre en harmonie avec la nature ? Quelle nature : proche ou lointaine ?
Hors dossier: un quizz complet sur les éoliennes: les connaissez-vous vraiment ? Des mesures simples pour relocaliser l'économie, les vertus de l'allaitement, comment sauver réellement les baleines, pourquopi l'âge des réacteurs nucléaires est-il inquiétant... et les rubriques et chroniques habituelles : huit pages de présentation de livres et revues, l'écologiste au quotidien...  Revue disponible en kiosque ou sur commande, port offert.

 Cuisine sauvageCuisine sauvage. Accomoder 1000 plantes oubliées.

Par François Couplan, une encylopédie de cuisine qui ne ressemble à aucune autre: plus de 300 recettes à base de plantes sauvages présentées sur 638 pages avec de nombreuses photographies. Un ouvrage recommandé par le chef Marc Veyrat, qui signe la préface. Graines et noix, racines, feuilles, légumes, jeunes pousses, condiments et épices, conserves, plantes lactofermentées, fleurs et bouton floraux, fruits, écorces, gommes, résines, plantes à confire, présures, colorants, succédanés du sel, boissons... Il s'agit de la suite gastronomique du livre "Le régal végétal" également proposé sur ce site. Unique. Paru en juin 2010, format 17 * 24 cm.

 

 

 Couverture du livre Le Régal végétal
Le Régal végétal

Voilà le maître-ouvrage de François Couplan, dans une nouvelle édition entièrement revue et augmentée (mai 2009). Il s'agit d'une encyclopédie des plantes sauvages comestibles et toxiques de France et d'Europe. 1 600 espèces sont très bien présentées: histoire, botanique, propriétés, utilisations... avec de nombreuses photographies en couleurs. 528 pages. 17 cm * 24 cm. Un livre vraiment unique, sans équivalent. Indispensable. 32 euro, port offert.

 Couverture du livre La Riposte des paysans

La Riposte des paysans 
La riposte des paysans nous concerne tous. Quels sont les fondements de l'agriculture paysanne ? Quels sont ses rôles sociaux ? Quelles sont les batailles actuelles ? Qui les mène ? Un livre au coeur d'un enjeu vital, à l'heure de la rénégociation de la Politique agricole commune. Par Silvia Pérez-Vitoria.
Actes Sud, 2010, 292 pages, 20 euro, port offert. 

Couverture d'Une Semaine chez les Ours Une semaine chez les Ours
(vient de paraître)

Vous aimez la nature ? Vous aimez la littérature ? Lisez ce livre ! Voilà le plus beau des plaidoyers pour l'Ours. Un récit de voyage d'une semaine en Slovénie, chez les ours. Par un écrivain de talent: une histoire locale qui atteint à l'universel.
Editions Les Liens qui Libèrent, 2010, 15 euro, 157 pages, port offert. 

 Couverture
L'Âge de l'empathie
(vient de paraître)

Le professeur de psychologie et docteur en biologie Frans de Waal met la coopération au coeur de l'évolution et... de nos sociétés humaines. De nombreux animaux sont prêts à prendre soin les uns des autres et à s'entraider, contrairement à de nombreuses thèses libérales que l'auteur réfute brillamment. Frans de Waal a été désigné par le magazine Time comme l'un des 100 personnalités les plus influentes dans le monde.

Les Liens qui Libèrent, 392 pages, 22,50 euro, port offert.

 

Plantes compagnes Plantes compagnes au potager bio
(vient de paraître)

300 associations de plantes sont décrites : voilà le livre de référence pour tout jardinier, qui présente l'état actuel des connaissances, en intégrant les résultats des recherches récentes. Par Jean-Paul Thorez, pionnier du jardinage bio, et Sandra Lefrançois. 

Terre vivante, mars 2010, 192 pages, format 17 * 24.5 cm, nombreuses photographies couleurs, 27 euro, port offert. 

 

  
Anticancer (nouvelle édition mars 2010)
(vient de paraître)

Une nouvelle édition, mise à jour, revue et augmentée, trois ans après sa première publication. Le meilleur livre actuel sur les méthodes naturelles pour guérir ou prévenir le cancer, par le médecin David Servan-Schreiber. Désormais sous-titré : "Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l'esprit". Offert avec le livre, un cahier pratique illustré de 16 pages sur "les réflexes anticancer au quotidien".

Laffont, mars 2010, 404 pages, 21 euro, port offert.

 

CouvertureLe Nouveau Guide des vins bio 2010-2011 

Un guide de référence, réalisé par deux oenologues de premier plan : Antoine Pétrus, meilleur jeune sommelier 2007 et le maître sommelier Georges Lepré, ainsi que par la journaliste spécialiste du vin Evelyne Malnic. Plus de 600 vins ont été sélectionnés, ils sont présentés en détail. Indispensable !

Editions Sang de la Terre, 270 pages, format 16 * 24 cm, port offert, 19,90 euros.

 

 

CouvertureRevivre à la campagne, de John Seymour

Le livre mythique du père de l'autosuffisance, John Seymour. Avec 1000 illustrations en couleurs : de la culture des céréales à la fabrication de la farine, la vannerie, la poterie, le potager, le pain ou la maison écologique... Tout pour les réalistes... et les rêveurs !
Un très beau livre. 

Editions de Borée, 312 pages, format 22 cm * 28 cm, 36 euros, port offert.

 

 


CouvertureGuide du jardin bio

Oui, pour chaque plante décrite, il y a vraiment tous les renseignements nécessaires. Cette nouvelle édition (la précédente datait de 1998) a été entièrement refondue. C'est un petit chef-d'oeuvre, nécessaire à tout jardinier ou futur jardinier. Pour le potager, le verger, et les plantes d'ornement, par Jean-Paul Thorez et Brigitte Lapouge-Déjean. 

Editions Terre vivante, 2009, 430 pages, format 15 * 21cm, nombreuses illustrations, 27 euros, port offert.

 Couverture
Fous de plantes

Vous aimez les plantes, les voyages, la littérature ? Vous lirez avec passion ce nouveau livre d'Alain Hervé. Où vous découvrirez quelques dizaines de plantes, la nature, les jardins et la civilisation qu'elles engendrent. Un vrai plaisir de lecture. Un livre "jubilatoire" pour Francis Hallé.

Editions Belin, 2009, 159 pages, format 11 * 21 cm, 14,50 euros, port offert.

 

 

 

CouvertureBidoche. L'Industrie de la viande menace le monde

Comment est-on passé d'un petit élevage local à l'élevage industriel massif d'aujourd'hui ? Comment les animaux sont-ils devenus de simples marchandises ? Quelles conséquences pour notre santé ? Pour l'équilibre des écosystèmes ? Pour la démocratie ?

Le livre-enquête de Fabrice Nicolino répond. Précisément. Un livre très bien écrit à lire par tous, pas seulement par les végétariens. Editions LLL, 386 pages, 2009, format 14 * 22 cm, 21 euros, port offert.

 

CouvertureUn classique: Le Tao de l'écologie

On ne présente plus ce livre, le maître-livre de Teddy Goldsmith (1928-2009). Un livre dont Jean-Marie Pelt dit : "Lisez-le, vous ne verrez plus le monde de la même façon". Il est ici proposé dans sa dernière édition revue et augmentée de 2002.

Editions du Rocher, 500 pages, format 15 * 23 cm, port offert, 2002, 23 euros, port offert.

 

CouvertureL'Ecologiste no 30 

Dossier : Teddy Goldsmith, une vie au service de la planète. Une personnalité exceptionnelle, l'un des fondateurs de l'écologie au niveau international.

Témoignages de Peter Bunyard, Joël de Rosnay, Corinne Smith, Jacques Grinevald, Vandana Shiva, Susan George, Agnès Bertrand, Silvia Pérez-Vitoria, Alain Hervé, Stéphanie Roth, Fabrice Nicolino, François Veillerette, Armand Farrachi, Philippe Desbrosses, Richard Willson, Thierry Jaccaud...   

On lira également dans ce numéro comment l'essentiel des OGM échappe à la réglementation, pourquoi souhaiter la bienvenue aux Ours, comment un village français est menacé par l'industrie du bonbon, comment choisir entre une maison écologique : high tech... ou traditionnelle, l'état du désarmement nucléaire, quatre pages sur l'installation d'une ruche, simple et productive... ainsi que d'autres articles et les rubriques habituelles. 

  • L'Ecologiste n°30, 6 euros, en kiosque ou sur commande. Port offert.

La collection complète, numéro 1 à 30
50% de réduction soit 90 euros, port offert.

 

 Offre exceptionnelle d'abonnement à L'Ecologiste
à offrir ou à s'offrir !
1 an quatre numéros
+ le Nouveau Guide des vins bio 2010-2011
33 euros
au lieu de 44 euros soit 25% de réduction.

L'Ecologiste numéro 31
est en kiosque.

 Librairie en ligne
Une trentaine de livres sélectionnés par L'Ecologiste.
Port offert pour toute commande

 

 Commande en ligne possible, paiement sécurisé

Commande sur papier libre à adresser avec votre règlement à :
L'Ecologiste 18-24 quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19
(adresse uniquement pour les commandes : livres, revues, abonnements...)
 

 

 L'Ecologiste
Rédaction : BP 1 - 03160 Ygrande.
Tél. 04 70 66 25 43 Fax. 04 70 66 29 12.
Abonnements, commande de livres et de numéros :
18-24 quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19

 

 

 

Publié dans Nature

Partager cet article