nature

Des arbres centenaires d'Amazonie rasés pour la visite du pape

Publié le par Gerome

UNE INFO A FAIRE CIRCULER D'URGENCE

 

 

 

Les autorités du Brésil ont qualifié l'attitude des dirigeants de l'Eglise comme criminelle après avoir abattu plus de 300 arbres centenaires dans un parc national de manière à ce que les pèlerins puissent célébrer la messe lors de la visite du Pape à Rio de Janeiro, prévue à la fin du mois.

 

foret-amazonie.jpg

 


Les organisateurs de l'événement, qui aura lieu dans le diocèse de Sao Sebastiao de Itaipu, dans la ville de Niteroi, ont affirmé qu'il avait été nécessaire de raser une partie de la forêt tropicale afin de pouvoir accueillir environ 800 pèlerins. Au total, ce sont 334 arbres centenaires, situés à l'orée du parc national Serra da Tiririca et sur des terres appartenant à l'Eglise, qui ont été abattus.

Pour l'adjoint au maire de Niteroi, Axel Grael, l'Eglise n'avait pas reçu la permission de déboiser ces terres. "C'est une attitude lamentable. Un événement qui vise les jeunes doit être éducatif et montrer un engagement pour l'environnement et l'avenir". Même son de cloche à l'Institut pour l'environnement où Andre Ilha déclare: "Cette déforestation est un acte criminel" et de confirmer que cette destruction n'a jamais été autorisée.

"La zone détruite servait de zone tampon au parc Tiririca. Nous n'aurions jamais autorisé ces abattages. Il s'agit d'un fragment de la forêt tropicale de l'Atlantique qui est en voie de disparition. Nous comptons bien les poursuivre en justice". Face aux critiques, le diocèse aurait proposé de replanter des arbres, mais le mal est fait.

Ce n'est pas la première fois que les organisateurs de la Journée mondiale de la jeunesse sont critiqués pour leur mépris de l'environnement. Il y a quelques jours, une pétition a circulé pour éviter la suppression de 11 cocotiers situés au bord de la plage de Leme, où le pape doit célébrer une messe. L'autorisation avait été accordée, mais après le tollé engendré, le maire de Rio, Eduardo Paes, a fait marche arrière.

 

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Une nouvelle cartographie ultra-précise pour protéger la biodiversité

Publié le par Gerome

carte-biodiversite-danger.jpg

 

Publiée en ligne dans PNAS, une étude américano-britannique a utilisé tous les ressorts de la technologie et de la science moderne pour établir une cartographie précise des zones biogéographiques à protéger en priorité.

 "Nous devons savoir où vivent les espèces, celles qui sont vulnérables, et où les actions humaines les menacent. Nous avons de meilleures données que par le passé - et de meilleures méthodes analytiques. Nous les avons mariées à des fins de conservation", commence le Dr. Clinton Jenkins, de l’Université d’État de Caroline du Nord. Avec des collègues américains et britanniques, il a cartographié les plus grandes concentrations mondiales d’amphibiens, d’oiseaux et de mammifères avec une précision 100 fois supérieure aux précédentes estimations.


  Les chercheurs ont également calculé le pourcentage de ces zones prioritaires faisant déjà partie de zones protégées existantes. Les résultats sont venus enrichir leurs cartes en couleurs, visibles sur le blog Saving Species. "Les zones de biodiversité les plus importantes présentent un taux plus élevé de protection que la moyenne mondiale. Malheureusement, il est encore insuffisant compte tenu de l'importance de ces zones", explique le Dr Lucas Joppé, de Microsoft Research à Cambridge (Angleterre), co-auteur de l’étude.

 "Il existe une inquiétude croissante [concernant le fait] que nous sommes à court de temps pour développer le réseau mondial d'aires protégées", poursuit-il. "Le choix des régions du monde bénéficiant d'une protection finira par décider quelles espèces survivent et lesquelles vont disparaître.

 

Nous avons besoin de la meilleure science disponible pour guider ces décisions", conclut le Dr Stuart Pimm, de l'Université Duke (Durham, Caroline du Nord), également co-auteur de l’étude.

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Italie: la mafia investit dans l'éolien pour blanchir son argent

Publié le par Gerome

  eolienne

 

Les mafia italiennes ont considérablement diversifié leurs activités criminelles et investissent dans le secteur des énergies renouvelables pour blanchir leurs revenus illégaux et bénéficier des aides européennes, révèle le dernier rapport publié jeudi par Europol.


L'office de police de l'UE a analysé les opérations menées par les quatre mafia italiennes pour recycler l'argent de leurs activités criminelles.

"Les informations révèlent que les mafia italiennes investissent de plus en plus dans les secteurs des énergies renouvelables, notamment dans les parcs éoliens, pour profiter des prêts et des aides européennes généreuses accordées par les Etats membres, ce qui leur permet de blanchir les revenus du crime au travers d'activités économiques légales", souligne le rapport.


Il y a un an, la police italienne a ainsi saisi des biens appartenant à la N'drangheta, la mafia calabraise, d'une valeur de 350 millions d'euros, dont l'un des parcs éoliens les plus grands d'Europe dans la région de Crotone.

Le parc éolien composé de 48 aérogénérateurs avait été construit par le biais de prête-noms et d'une dizaine de sociétés écrans, dont plusieurs basées hors d'Italie, à Saint-Marin, en Allemagne et en Suisse, avaient expliqué les enquêteurs.

 

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Une hécatombe! 37 millions d'abeilles trouvées mortes en Ontario (Canada)

Publié le par Gerome

 

Publié dans Nature

Partager cet article

Plus d'un millier de goélands retrouvés morts en mer Caspienne

Publié le par Gerome

goeland-mort.jpg

 

Plus d'un millier de goélands ont été retrouvés morts en mer Caspienne, plus exactement sur l’île de Shalyga, au Kazakhstan. L’information a été confirmée par le gouvernement qui cherche des réponses à cette hécatombe. Des échantillons ont été envoyés à divers laboratoires pour analyses. Pour l'heure, aucune explication n'a été retenue.

 

http://www.sott.net/article/263436-Over-1-thousand-dead-seagulls-discovered-in-Kazakhstan-sector-of-Caspian-Sea

http://en.tengrinews.kz/environment/Over-1-thousand-dead-seagulls-discovered-in-Kazakhstan-sector-of-Caspian-Sea-20569/

 


Publié dans Nature

Partager cet article