Amazonie colombienne : URGENT

Publié le par Notre Terre

amazonie-colombienne-mines-or-illegal

Les communautés amazoniennes vivant sur les rives du Caquetá subissent depuis  plusieurs décennies les conséquences de l’extraction d’or illégale, qui déverse chaque jour d’importantes quantités de mercure dans le fleuve. Cette substance toxique est ensuite absorbée par les poissons qui constituent leur régime alimentaire quotidien.

Ce métal lourd, très difficile à éliminer par l’organisme, attaque le système nerveux central, provoquant de graves troubles neurologiques. Chez les femmes enceintes, il met en péril le développement du fœtus. Par conséquent, les populations de cette partie de l’Amazonie voient naître une proportion anormalement élevée d’enfants présentant des malformations (au niveau des membres, des yeux, de la langue,...), des retards mentaux et autres troubles psychomoteurs lourds et incurables.

Les personnes âgées, garantes de la transmission des savoirs ancestraux et de la sauvegarde des cultures amérindiennes, sont également frappées par des maladies jusqu’alors inconnues, contre lesquelles la médecine traditionnelle n’est d’aucun recours. Présentant auparavant une longévité exceptionnelle, les anciens se meurent aujourd’hui prématurément, parfois dans de grandes souffrances. Si rien ne change, le mercure pourrait avoir les mêmes conséquences qu’un lent génocide pour ces peuples.

Les membres de la réserve de Puerto Sabalo-Los Monos se rendront à la capitale Bogotá dans les prochaines semaines. Là-bas, ils remettront une pétition au gouvernement pour lui demander de lutter contre les activités d’extraction d’or responsables de la disparition des populations autochtones et de protéger l’Amazonie, dont la sauvegarde est un enjeu non seulement pour la Colombie, mais pour l’équilibre climatique de la planète.

Vous avez jusqu’au 17 octobre pour les soutenir en donnant votre signature :

PETITION

Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article