La pile à combustible arrive enfin à maturité

Publié le par Gerome

GM-Volt-2007-2.gifLe nouvel hybride VOLT de general motors

General Motors souhaite passer à la vitesse supérieure pour fabriquer une pile à combustible suffisamment puissante et abordable. Grâce à une récente trouvaille pour les catalyseurs, un élément cher de la pile à combustible, GM estime qu'il pourrait concevoir une pile qui coûterait environ 50 dollars le kilowatt de puissance (soit presque l'équivalent du coût de fabrication d'un moteur à essence conventionnel) et qui serait prête à l'horizon 2009. En juin 2007, GM a annoncé que 500 ingénieurs affectés au projet et qui travaillaient jusqu'à présent dans ses laboratoires de recherche iraient dans le service de la production des nouveaux véhicules. 400 de ces ingénieurs appartiendront à la division des groupes motopropulseurs. Les 100 autres essaieront d'élaborer des piles à combustible compatibles avec les futurs véhicules du constructeur.

Le démonstrateur technologique de General Motors, le Sequel à pile à combustible, est le premier véhicule à avoir parcouru 300 miles (482 km) sur un seul plein d'hydrogène. D'après GM, l'exploit est d'importance car l'autonomie du Sequel se rapproche de celle d'un véhicule à essence actuel. Le constructeur a souhaité réinventer l'automobile. Le Sequel est la réponse apportée par GM pour que le monde puisse bénéficier d'un véhicule plus propre, non dépendant du pétrole et qui apporte un progrès dans quasiment tous les domaines. Selon GM, le Sequel démontre parfaitement que sa conception du futur de l'automobile est réaliste et compatible avec l'environnement.

Le Sequel avait été présenté en 2005 au Salon de Détroit. Il s'agit du premier véhicule au monde à réunir un système de propulsion par pile à combustible et toute une série de technologies très en avance, telles que le freinage ou la direction électrique, les moteurs dans les roues, les batteries lithium-ion ou encore une structure tout en aluminium. Il fonctionne avec un carburant propre, l'hydrogène, obtenu par des méthodes renouvelables, et ne rejette que de la vapeur d'eau.

gm1.gifLe sequel

Larry Burns, vice-président de GM chargé de la recherche et du développement et du planning stratégique, a expliqué : "Le Sequel bouleverse fondamentalement le patrimoine génétique de l'automobile actuelle... Il échange son moteur à combustion interne, le pétrole et les systèmes mécaniques contre une propulsion par pile à combustible, l'hydrogène et les systèmes électriques. Avec le Sequel, GM a donné naissance à un véritable véhicule, capable de plaire au public mais aussi de conduire à des moyens de transports automobiles compatibles à long terme avec notre environnement. Le Sequel est un véhicule qui apporte un progrès dans quasiment tous les domaines : il est plus rapide, tient mieux la route, il est plus facile à conduire, plus beau, tout en étant en même temps sûr et ne rejetant que de la vapeur d'eau. Il y a quatre ans, notre président-directeur général, Rick Wagoner, nous avait mis au défi de repenser complètement l'automobile. Avec la Sequel, nous avons relevé le défi de Rick en réinventant l'automobile et en lui donnant une réalité. Nous avons prouvé qu'une nouvelle génétique automobile est possible pour demain."

Par rapport aux autres véhicules à pile à combustible, le Chevrolet Sequel dispose d'une autonomie encore jamais atteinte entre chaque plein, ainsi que de belles accélérations, puisqu'il est capable de parcourir le 0 à 100 km/h en environ 10 secondes. Le Sequel dispose également de toutes les qualités que l'on peut atteindre d'un SUV crossover cinq places de luxe : ligne élégante, intérieur spacieux, structure et carrosserie conçues pour répondre à toutes les normes Federal Motor Vehicle Safety. Il dispose d'une plate-forme technique peu épaisse ressemblant à une planche de skateboard, et qui abrite tous les systèmes essentiels de propulsion, de freinage et de suspension.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article