Comment gâcher moins de nourriture

Publié le par Gerome

nourrituregachis.jpg

 

 

En moyenne, chaque Français jette 20kg de nourriture par an dont 7kg de produits encore emballés, rapportait l’agence de l’environnement et de l’énergie en avril 2011. Ce n’est bon ni pour l’environnement, ni pour nos finances!


Sur Good, Siobhan O’Connor offre une liste d’astuces pour moins gaspiller, dont voici les plus faciles à adapter en France:

1. Adhérer à une Amap, (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne), qui vous fournit un panier de produits frais –fruits, légumes, mais aussi œufs, viande, fromage… Il n’y a évidemment pas de lien immédiat entre ce panier et le fait de gaspiller moins de nourriture (surtout quand les légumes sont inhabituels…). Mais la blogueuse souligne: «Quand je suis obligée de penser aux vraies fermes avec des vrais agriculteurs qui récoltent ma nourriture, j’ai beaucoup moins tendance à la laisser se gâcher.»


2. Partager. C’est tout simple et ça vous fera des amis. Sachant qu’on ne peut tout de même pas tout apporter à ses collègues ou à ses voisins, vu que des fraises seront toujours mieux reçues que des choux de Bruxelles.


3. Jouer à Top Chef.

 Au lieu de jeter un ingrédient dont vous ne savez pas quoi faire ou que vous n’aimez pas, décidez de le garder et de trouver une façon de le cuisiner, en cherchant des recettes sur Internet ou en laissant jouer votre imagination.

 

4. Fabriquer des jus. Avant qu’ils ne pourrissent, mettez vos fruits et/ou vos légumes dans un mixer et faites-en un jus.


5. Bien stocker ses aliments: tupperware, bocaux en verre et autres sacs réutilisables permettront de prolonger la durée de vie de votre nourriture bien emballée.


6. Cuisinez-surgelez. Ça peut paraître un peu contraignant, mais vous n’êtes pas obligé de faire un plat de grand chef avant de surgeler, ça peut simplement se résumer à couper et cuire à la poêle une courgette et une tomate sur le point de prendre un coup de vieux. Laissez refroidir en faisant autre chose et hop, au congélo (ça sera bien pratique le soir où vous rentrerez sans aucune envie de faire à manger en plus).


7. Acheter plus souvent et moins. C’est ce que la blogueuse américaine appelle «faire les courses comme un Parisien» (aux Etats-Unis, surtout hors des grandes villes, la norme est plutôt aux courses pour deux semaines ou plus avec peu de produits frais). Faites des petites courses tous les jours si vous le pouvez, ou passez de une fois par semaine à deux ou trois, ça permet de mieux gérer ses stocks.


Pour plus d’idées, le site Love Food Hate Waste (J’aime la nourriture je déteste le gâchis) offre plein de conseils très pratiques, avec notamment un calculateur de portions, où l’on entre le type d’aliments qu’on cuisine et le nombre de personnes pour qui on cuisine pour obtenir la quantité de patates/brocolis/riz à utiliser. Le site propose aussi des «recettes de sauvetage» pour réussir à utiliser ses restes.


Personnellement, j’essaye de profiter du week-end pour faire un plat ou un accompagnement en grande quantité (risotto, chili, boulettes aux petits pois, bolognese ou autre), avant de le répartir dans plusieurs boîtes en plastique pour une ou deux personnes au congélateur. Très pratique (surtout dès que je commence à avoir deux ou trois plats différents pour plus de diversité) pour le reste de la semaine.

 

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article