Fabriquer son savon

Publié le par Gerome

La fabrication du savon ne relève pas de la sorcellerie. Avec un peu de patience et quelques erreurs, cela demeure à la portée de tous.

Les matériaux se trouvent dans la plupart des drogueries. La soude, ingrédient de base s'y vend en petites quantités, et les huiles ou les graisses, se trouvent partout. Quant aux huiles essentielles, elles se trouvent chez les homéopathes, et certaines drogueries ou pharmacies en ont aussi en inventaire.

Les ingrédients
L'eau

L'eau est un ingrédient très important dans la fabrication du savon. En effet si votre eau est minéralisée (dure), la saponification se fera plus ou moins bien selon la quantité de minéraux contenus dans votre eau. La soude utilisera une partie de son énergie à neutraliser ces minéraux, donc utilisez toujours la même eau, eau de pluie, eau distillée, eau déminéralisée ou la vôtre si vous croyez qu'elle peut convenir. L'ajout de borax peut aussi adoucir votre eau, mais si possible, toujours utiliser la même eau cela vous évitera un tas de problèmes.

La soude caustique


La soude est un produit extrêmement dangereux, donc soyez toujours très prudent en la manipulant, gants montant jusq'au coudes (pas de gants en tissus, jardinage, ou protégeant seulement la main c'est insuffisant) et lunettes (couvrantes avec rebords) ne sont en aucun cas superflus et devraient être "la norme" chaque fois que vous manipulez ces produits. Mettre un pantalon en toile épaisse et un tablier plastique (film plastique). Mettre également des bottes et scotcher le haut des bottes avec le pantalon, afin d'éviter une coulure accidentelle de savon liquide dans la botte. N'oubliez jamais que la soude est corrosive, toxique, dangereuse, etc.

Travaillez dans un endroit ventilé, ne respirer pas les vapeurs, ne pas vous mettre au-dessus du récipient. Pour ceux qui habitent en appartement, faire de petite quantité dans des récipients que vous réserverez uniquement à la fabrication du savon. Pas de casserole ou autres en alu (réaction chimique) ou émail ébrêché (oxydation, corrosion, perfore le métal). Prévoyez un flacon de vinaigre en cas de contact de la peau avec la soude, son application neutralisera la soude. Les autres noms de la soude caustique sont : soude, hydroxyde de sodium (NaOH) ou lessive de soude. Travaillez toujours isolé mais pas forcément seul. Si vous voulez expliquer à des enfants, râpez du savon fabriqué précédemment et faire le fondre avec l'enfant au bain marie, car ce produit ne contient plus de soude mais du savon beaucoup moins toxique et dangereux.

La lessive peut être aussi fabriquée à partir de cendres ; c'est alors l'hydroxyde de potassium (potasse caustique KOH) qui est l'intervenant. Vous trouverez la recette ici.

Huile ou graisse


On peut utiliser n'importe quel corps gras pour la fabrication du savon. Vous obtiendrez différents résultants selon la matière grasse employée. Si vous aimez un savon qui fait beaucoup de mousse, vous devrez avoir environ 20 à 25 % d'huile de noix de coco dans la composition de votre savon, mais cette dernière est assez difficile à trouver. Essayez dans les magasins d'aliments naturels. Par contre, la mousse ne change absolument rien à la qualité de votre savon. Elle est un élément purement psychologique de l'hygiène.

Pour le reste, ce ne sont que des éléments facultatifs, mais qui sont destinés à donner un cachet différent au savon, huiles essentielles ou fragrances pour l'odeur, colorant pour l'œil et différents produits, miel, cire, gruau, argiles, herbes et même du sable peut entrer dans sa composition.



Recettes

    * Recette de base
          o 450 grammes de graisse végétale
          o 170 millilitres d'eau
          o 60 grammes de soude

    * Recette de savon simple
          o 450 grammes d'huile de noix de coco
          o 700 grammes d'huile d'olive
          o 450 grammes de graisse végétale
          o 600 millilitres d'eau
          o 223 grammes de soude

    * Recette de savon au lait de chèvres
          o 450 grammes d'huile de noix de coco
          o 1 kilo huile d'olive
          o 450 grammes d'huile de palme (ou autre graisse végétale)
          o 88 millilitres de lait de chèvre (à ajouter au moment du traçage)
          o 624 millilitres d'eau
          o 264 grammes de soude

    * Recette de savon au miel et cire d'abeilles
          o 6.70 onces (200 mL) de soude dans 17 onces (500 mL) d'eau.
          o 10 onces (300 mL) d'huile de noix de coco
          o 2 onces (60 mL) d'huile d'olive
          o 33 onces (1 L) d'huile végétale
          o À ajouter au moment du traçage :
          o 1 once (30 mL) de cire d'abeilles
          o 1 once (30 mL) de miel
          o 1/2 cuillère à thé d'huile de germe de blé
          o une once (30 mL) d'huile essentielle (de votre choix)

Préparation

Pour commencer, vous ajouterez toujours la soude à l'eau et non l'eau à la soude, sinon vous auriez une petite explosion sur les bras et comme la soude est très corrosive vous risquez d'y laisser vos yeux et même des morceaux de peau ; alors, s.v.p. ne prenez aucun risque. Il faut aussi toujours utiliser un contenant de verre ou de l'acier inoxydable sinon la chaleur (qui monte à environ 190°F, 90°C) ferait fondre les contenants en plastique (pas d'aluminium non plus, la soude l'attaque). Utilisez aussi toujours des cuillères de bois pour mélanger la soude (attention cependant a ne plus utiliser les instruments en bois pour préparer la nourriture)!

Pour le reste, il existe plusieurs façons de faire du savon. Il faut tout d'abord que la température de la soude redescende entre 95 et 105°F (35 et 40°C) et l'huile soit autour de 130°F (55°C). Versez l'huile dans un contenant de verre ou d'acier inoxydable et ajoutez-y lentement la soude tout en brassant. À partir de là, on n'est jamais certain du temps que ça va prendre. Normalement ça dure entre 10 et 75 minutes jusqu'à ce que survienne le traçage et c'est ce qui est le plus compliqué à nos débuts de savoir à quel moment le savon est prêt.

Le traçage c'est quand vous sortez votre palette, les gouttes qui tombent laissent une marque à la surface du liquide. Il n'y a qu'un moyen de trouver l'instant exact : c'est de faire quelques essais. Quand vous aurez maîtrisé cette partie, le plus dur sera fait. Si vous désirez incorporer des additifs, c'est le moment. Cela devrait faire éclaircir le mélange pour quelques minutes, mais méfiez-vous quand même, le savon peut se mettre à durcir très vite.

C'est le moment de verser dans les moules que vous aurez préalablement graissés à la vaseline. Vous le recouvrez d'une serviette ou d'une guenille (torchon) et vous le laissez seul pendant 24 heures. Rappelez-vous que la saponification dure environ 24 heures, donc que le savon est encore corrosif, alors si vous y touchez lavez-vous bien les mains à l'eau courante, sinon ça risque de chauffer pas mal !

Précautions

    * Il est très important de suivre scrupuleusement les quantités des ingrédients de la recette que vous aurez choisie, sans cela, vous aurez toujours des problèmes.
    * Les composés basiques (potasse, soude) sont extrêmement corrosifs, ils peuvent être mortels et leur préparation dégage des vapeurs dangereuses ! Éloignez donc vos animaux et surtout les enfants durant la première journée, car la saponification n'est pas terminée, après quoi tout danger est écarté.
    * Ceci est un résumé très concis et loin de couvrir tout le sujet, mais j'espère qu'il pourra aider un petit peu ceux qui seraient tentés d'essayer. Je vous encourage fortement à en faire l'essai, vous obtiendrez ainsi un savon de qualité très supérieure à n'importe quel savon commercial. Quand vous aurez réussi ce savon de base, seule votre imagination et vos goûts pourront vous limiter dans l'élaboration de recettes.
    * Il est nécessaire de nettoyer le savon pour enlever l'excès de soude, sinon cela peut être dangereux.

Technique de fabrication de savon pour gens pressés

Il est très facile de réaliser ses savons en pain à partir de savon de Marseille râpé ou tout prêt en paillettes.
Ingrédients

    * 250 ml de savon de Marseille en paillettes sans parfum,
    * 220 ml d'eau distillée,
    * 11 ml d'huile au choix (olive, amande, arachide, jojoba, palme, tournesol, de noix d'abricot, beurre de cacao, coco, sésame, maïs, soja...)
    * Quelques gouttes d'huile essentielle de votre choix 1 à 3 % maximum.
    * Colorant (épices ou autres : curcuma, cannelle = beige, chocolat en carré = brun, curry en poudre = jaune-pêche, paprika = pêche...)

Préparer et mesurer à l'avance

    * Mettre le savon et l'eau au bain marie, brasser le mélange.
    * Quand vous aurez obtenu une crème épaisse, retirez du feu, ajoutez les autres ingrédients.
    * Mélanger bien ou mixer.
    * Verser dans des moules.
    * Laisser sécher au moins 6 semaines.



Publié dans Divers (Hors sujet)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coco 04/01/2017 15:37

qu'entendez vous par graisse végétale ? merci

richard 17/05/2015 16:22

pour une version au lait de chevre avec la fabrication rapide, a quel stade doit on mettre le lait de chevre? et pour avoir 250ml de paillette doit mettre de l'eau? merci

richard 17/05/2015 16:22

pour une version au lait de chevre avec la fabrication rapide, a quel stade doit on mettre le lait de chevre? et pour avoir 250ml de paillette doit mettre de l'eau? merci

Elen 22/05/2013 15:58


Bonjour,


Lorsque l'on a coulé le savon dans les moules, faut-il les laisser 6 semaines dans les moules ou bien il faut les démouler et les conserver 6 semaines???


Merci pour votre réponse.....

Lola 24/02/2013 14:18


Faire du savon avec un élément "dangereux" à "manipuler avec précautions"... ??? N'est-ce pas danfereux ? n'est-il pas possible de faire du savon avec un autre produit ?


perso : cette recette ne me donne pas du tout envie de m'étaller ce produit "dangereux" sur la peau !!!

Gerome 24/02/2013 14:38



Je vais vous rassurer : les gels douche parfumés que la majorité des gens utilisent sont encore beaucoup plus dangereux, ce sont des produits chimiques et synthétiques qui sont transformés par
des usines très polluantes.... ensuite on se passe ça sur le corps et ça finit dans des usines de retraitement des eaux qui doivent elles aussi utiliser des produits chimiques pour nettoyer les
eaux usées.....


Le produit du savon fait main n'est pas spécialement dangereux mais il faut le manier avec précaution c'est tout, ce n'est pas non plus une bombe!!^^ Et ce n'esdt pas du tout dangereux pour la
peau, car c'est avant tout un élément naturel