18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 09:48

Face aux protestations de la communauté internationale, la Corée du Sud a finalement renoncé à son projet de chasse à la baleine.


Des dizaines de milliers d'individus du monde entier, dont de nombreux sympathisants d'IFAW, ont adressé un courriel au gouvernement coréen en guise de protestation contre son projet de chasse à la baleine. En juillet dernier, à l'occasion de la réunion de la Commission baleinière internationale (CBI) à Panama City, au Panama, la Corée du Sud avait en effet annoncé son intention de chasser les baleines à des fins prétendument scientifiques.

 

chasse_baleine_2006.jpg


Les baleines de Minke stock J, qui étaient visées par le projet sud-coréen, sont considérées par le comité scientifique de la CBI comme une espèce menacée. Outre les prises accessoires, qui font entre 150 et 200 victimes chaque année, ces cétacés sont confrontés à une menace supplémentaire dès lors qu'ils s'aventurent dans les eaux japonaises, où ils sont également chassés. Selon les prévisions, leur population continuera de décliner si les niveaux actuels de prises accessoires se maintiennent.


L'échéance pour soumettre une proposition formelle était fixée au 3 décembre, mais le gouvernement coréen n'a publié aucune annonce officielle. IFAW a reçu la nouvelle selon laquelle la Corée du Sud avait finalement choisi de mettre en place un projet de recherche qui épargnerait la vie des baleines.

« Le gouvernement coréen a pris la bonne décision et il faut l'en féliciter. Pratiquer la chasse à la baleine au nom de la science est inutile et tuer des baleines à des fins commerciales est une attitude irresponsable sur les plans éthique, écologique et économique au XXIème siècle », a déclaré Patrick Ramage, Directeur du programme mondial d'IFAW sur les baleines.


« Nous sommes prêts à apporter tout notre soutien à la Corée du Sud et à l'accompagner dans son projet de recherche ultra moderne, dans la mesure où il consiste à étudier les baleines dans les eaux coréennes sans leur faire de mal », a-t-il ajouté.


La Corée ne pratique plus la chasse à la baleine depuis 1986. Chaque année pourtant, de nombreuses baleines sont victimes de prises accessoires dans les eaux coréennes, où elles se retrouvent prises au piège dans des filets de pêche. Le gouvernement a adopté une position ferme contre la pratique illégale de la chasse à la baleine et a fait part à la CBI de son projet de renforcer les moyens consacrés à l'observation des baleines.


IFAW considère que la chasse scientifique des baleines n'est autre qu'un moyen déguisé de pratiquer la chasse commerciale, et s'oppose fermement à cette pratique fondamentalement cruelle, inutile et non durable. L'observation responsable des baleines est le seul mode d'exploitation durable de cette espèce.

 

 


Partager cet article

commentaires