Une réserve d’obscurité en République Tchèque

Publié le par Gerome


pollution-lumineuse-terre.jpg


C’est suffisamment rare pour être mentionné : une nouvelle réserve d’obscurité vient d’être créée. Située à Jizerske hory, en République Tchèque à proximité de la frontière avec la Pologne, cette zone d’environ 75 km2 voit l’obscurité régner en maître dès la nuit tombée. Aucune source lumineuse ne troublant la quiétude des lieux, il est ainsi possible d’y observer des milliers d’étoiles à l’œil nu, quand, en ville, on doit se contenter de quelques dizaines !
De tels lieux, où la pollution lumineuse n’a pas droit de cité, sont de plus en plus rares. C’est ainsi qu’on en vient à les protéger, à l’instar d’espaces naturels sensibles pour leur faune ou leur flore. Au niveau mondial, seuls une dizaine de ces lieux sont protégés (Canada, Etats-Unis, Italie et Slovénie).

Outre le gaspillage énergétique qu’elle illustre, rappelons que la pollution lumineuse a des impacts multiples, tant sur la faune que la flore, sans oublier l’homme. Les espèces animales les plus touchées seraient les oiseaux migrateurs (troubles de l’orientation, collisions, etc.), tandis que le phénomène de la photosynthèse serait perturbé chez les végétaux les plus exposés. Pour l’homme, la pathologie la plus fréquente tient à des troubles du sommeil.


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article