Economie L’Australie va planter un milliard d’arbres pour lutter contre le réchauffement climatique

Publié le par Notre Terre

forêt-australie

Notre salvation viendra des arbres, je l'ai toujours pensé, je l'ai toujours cru au fond de moi. De plus en plus de pays lancent des campagnes de reforestation et c'est une très une bonne nouvelle.

L’Australie envisage de planter un milliard d’arbres d’ici 2050. Cette mesure fait partie d’un nouveau plan forestier qui, selon le gouvernement, devrait aider le pays à atteindre ses objectifs climatiques de l’Accord de Paris sur le climat.

Une opération d’une telle ampleur permettrait d’éliminer 18 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an en Australie. Ce pays produit actuellement plus de 500 millions de tonnes d´équivalent CO2 par an.

Le plan des centres forestiers régionaux permettrait également de créer de nombreux emplois. Ce secteur contribue à hauteur de 23 milliards de dollars australiens à l’économie nationale, a expliqué le Premier ministre australien Scott Morrison. Selon un rapport du gouvernement australien de 2018, l’Australie possède la septième plus grande superficie forestière du monde. Celle-ci couvre 17% de l’Australie.

Selon Morrison, l’Australie sera capable d’atteindre confortablement ses objectifs convenu lors de l’Accord de Paris sur le climat. D’ici 2030, l’Australie doit réduire ses émission de CO2 de 26 à 28% par rapport aux niveaux de 2005. Toutefois, aucune politique spécifique n’a été mise en place pour y parvenir, souligne Bloomberg.

Selon un rapport de l’OCDE, le pays manquera sa cible s’il n’intensifie pas ses efforts pour lutter contre le changement climatique.

Obstacles

L’importance du charbon pour l’économie australienne est obstacles aux efforts de réduction des émissions de CO2, font remarquer les écologistes. Le pays tire toujours environ deux tiers de sa puissance énergétique de ce combustible. Le charbon est également sa principale source d’exportations.

Des forêts replantées dans les pays vertueux

Certains pays se sont lancés dans la reconquête de la forêt et ont replanté l’équivalent de 3 millions de nouvelles zones forestières entre 2000 et 2010.  Selon le rapport de la FAO, c’est l’Islande qui aurait le plus reverdi son territoire, avec +205 % de forêts en plus, devant l’Uruguay (+131 %), la République Dominicaine (+79 %), l’Egypte (+65 %) ou la Tunisie (+61 %). Et la France ? Si elle n’est pas la plus vertueuse, elle n’est pas en reste quand même. Elle a en effet augmenté son patrimoine forestier de 17 %, l’établissant à 155 000 km², soit 28 % du territoire. Il faut savoir que si cela paraît peu, comparé à d’autres pays, c’est un gain important par rapport au milieu du XIXème siècle, où la forêt ne représentait que 75 000 km².

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magento developer london 26/05/2019 20:15

I think this is a better than average article. You make this data intriguing and locks in. You give perusers a ton to consider and I welcome that sort of composing.