La LGV dans les Maures : un bel exemple d'idiotie

Publié le par Gerome

Dans les Hautes-Alpes, nous sommes confrontés à l'extension de l' A51 reliant Gap à Grenoble. Ce projet démesuré et incensé a vu rapidement ses limites et son incohérence,  cette histoire est pour le moment et fort heureusement au point mort.
Je rappelle pour celles et ceux qui ne connaissent pas le problème qu'il s'agit de relier Gap, situé dans les  Hautes-Alpes à Grenoble dans l'Isère. La distance séparant  les deux villes  est de 92 km. Après études, il s'avère que l'autoroute ne fera gagner que 20 minutes de trajet .
La question est la suivante : a t-on le droit d'exproprier des gens, de fractionner encore plus les écosystèmes déjà très fragiles, de créer une nuisance visuelle et sonore, de générer une pollution atmosphérique au nom du soi disant "progrès"? Au nom de 20 minutes? Est-ce que le temps est plus précieux que la Nature?  A mon sens cela ressemble plus à une involution plutôt qu'à une évolution et le progrés c'est admettre que certains endroits du monde peuvent se passer dudit progrès.

Des personnes comme claude allègre (ancien ministre de l'éducation connu pour ses réformes désastreuses) nous traitent d'hommes préhistoriques car nous refusons le progrès. Je ne refuse pas le progrès, c'est faux. Je m'oppose à celui-ci s'il porte atteinte à la Nature, à la dignité humaine, à la santé, à l'humanité dans son ensemble.
Le progrès c'est les avancées de la médecine, la haute technologie, l'informatique, les transports....je suis honnête, j'aurais du mal à me passer de ce genre de progrès....mais il y a aussi le côté obscure, le côté pile qui lui est dangereux : le nucléaire, les OGM, la nanotechnologie avec ses puces sous-cutanées, les robots, la militarisation de l'espace.....la liste est très longue!!!
La LGV fait partie de ce que j'appelle le "progrès à rebrousse-poil", inutile et dangereux :

LGV2.jpg
Nos amis varois ont en ce moment à faire à un problème très similaire au nôtre, sauf qu'eux essayent de lutter contre la création d'une ligne à grande vitesse dans les Maures. Eh oui les Maures! L'un des plus grands espaces en matière de diversité floristique et faunistique d'Europe est en passe de disparaître parceque des technocrates ont décidé de faire "progresser" la plaine des Maures.
Voici un article très intéressant écrit par le collectif " TGV sud Var". il explique de manière claire et précise pourquoi ce projet de ligne à grande vitesse est une folie  :

" CONTRE LE PROJET D'UNE LIGNE À GRANDE VITESSE DITE LGV PACA
RELIANT AIX-MARSEILLE À NICE VIA GEMENOS - SIGNES - CUERS - LE LUC

1/ INCONVENIENTS ET POINTS FAIBLES DU PROJET :


- Atteintes irréversibles à notre environnement fragile (Plaine des Maures,
diverses zones protégées et à protéger) ;
- Destruction massive de terres agricoles de valeur dont une majeure partie
en AOC ;
- Coût exorbitant et extensible, essentiellement à la charge des
contribuables;
- Absence d'étude globale d'impact ;
- Très fortes contraintes géotechniques difficiles à maîtriser et à prévoir
;
- Gain de temps insignifiant sur le trajet Paris-Toulon ;


2/ CONSEQUENCES NEGATIVES ET NUISIBLES DU PROJET :

L'inévitable afflux supplémentaire de nouveaux résidents et visiteurs
entraînerait des nuisances sévères et multiples pour la population locale et
aggraverait fortement:
- la saturation actuelle des réseaux routier et autoroutier existants ;
- le niveau actuel de pollution de l'air extrêmement inquiétant ;
- la pression foncière déjà insupportable pour un grand nombre de nos
concitoyens.
Il est hors de question d'accepter la création imposée d'une gare nouvelle
TGV à Cuers qui aurait des conséquences désastreuses pour l'ensemble du
canton.

En résumé, la réalisation de ce projet génèrerait beaucoup plus de problèmes
que ce qu'elle prétend en résoudre. Le « développement à tout prix » n'a
jamais été synonyme de « progrès » et constitue dans le cas présent une «
fuite en avant » totalement inacceptable.

Dans le but de s'opposer à ce projet vient d'être créé par des associations
et des particuliers le Collectif TGV Sud Var. Il s'exprimera avec la plus
grande fermeté lors du débat public qui est prévu à partir de la fin
février. Ce débat ne doit pas se résumer à entériner un choix de tracé déjà
retenu, alors qu'il est initialement prévu pour se prononcer sur l'opportunité
même du projet. L'enjeu est le choix de société que nous voulons pour
demain.

Soyons nombreux à affirmer nos convictions pour influer sur le choix final!
Pour la défense de votre cadre de vie, adhérez et faites adhérer vos
parents, amis et voisins. La cotisation individuelle est de 10 ? par an;
pour les associations contactez-nous.

COLLECTIF TGV SUD VAR
La Moutte 83390 PUGET-VILLE
http://www.collectiftgvsudvar.org

Contacts : Michel BOUISSON Puget-Ville Président 06 80 10 64 93
Michèle CHAIX Cuers Vice-présidente 04 94 28 59 34

TGV-photo-2005.jpg
 

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carobee09 14/06/2010 23:37



Ah oui merci pour ton blog et je vais le passer à mon papa qui est dans le Var...



Gerome 16/06/2010 07:51



Salut


de rien, c'est un plaisir de faire circuler mes infos écolos!



Buée Carole 14/06/2010 23:34



Globalement: la technologie devait nous servir, et tout compte fait elle nous asservit. De plus en plus j'ai la certitude que la technologie se met au service du control et du risque 0, sans
prendre en compte l'humanité et son environnement en son sens le plus large.


Evidement des réflexions du type "vous êtes contre l'évolution" tombent de manière récurrente: Ils défendent en premier lieu les enjeux économiques, et non pas le bien -être de tous.



Gerome 16/06/2010 07:52



Oui, tout à fait. Et pour résumer on pourrait dire que sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme.