New Delhi plongé dans l'enfer du smog

Publié le par Notre Terre

INDE-NEW-DELHI-SMOG.JPG

 

Un épais smog recouvrait mercredi pour la troisième journée consécutive la capitale indienne, New Delhi, ce qui a perturbé des dizaines de vols et la circulation des trains, et affecté la santé de nombre de personnes.

New Delhi compte avec Pékin parmi les métropoles asiatiques les plus touchées par la pollution atmosphérique engendrée par la croissance industrielle et la forte augmentation du nombre de véhicules en circulation.


La cloche de brouillard qui enveloppe une bonne partie du nord de l'Inde a conduit la direction de l'aviation civile indienne à dérouter ou annuler des dizaines de vols. La visibilité, sur les pistes de l'aéroport de New Delhi, est tombée à 50 mètres seulement ces derniers jours.


Le smog a en outre provoqué des retards dans les trains et un doublement du nombre d'urgences médicales dues à des difficultés respiratoires. La concentration de particules fines dans l'atmosphère était sept fois supérieure au seuil de tolérance fixé par les autorités indiennes.

 


Publié dans Pollution

Commenter cet article