Photovoltaïque: «Rétablir la confiance auprès du particulier»

Publié le par Gerome

Qualit'ENR, l'organisme de qualification des entreprises d'installations d'énergies renouvelables, pense que le secteur a encore de beaux jours devant lui, à condition de revoir un peu les règles du jeu...

panneaux solaires 643764

Electricité photovoltaïque, solaire thermique, pompes à chaleur... Depuis quelques années les particuliers se voient proposer une palette d’énergies renouvelables leur permettant de réduire leur facture énergétique. Qualit'ENR est l'organisme qui qualifie les entreprises ayant bien été formées à la pose de ces installations. Pour son directeur de la communication, Francky Boisseau, ce marché va continuer de croître, malgré un passage difficile cette année...


Après plusieurs années de croissance continue, le secteur de l’installation de panneaux photovoltaïques pour les particuliers traverse une crise, suite à la baisse des aides publiques. Quelles en sont les conséquences pour votre organisme?


La conséquence la plus directe sera une baisse du nombre d’entreprises qualifiées. Nous en avons validé 12.757 l’année dernière - tous secteurs confondus, nous visons les 10.000 cette année. Nos qualifications, Qualisol (solaire thermique), Qualibois (chauffage bois), Quali PV (photovoltaïque) et Qualipac (pompes à chaleur)  sont renouvelables tous les ans. Nous avons constaté depuis le début de l’année la fermeture de plusieurs dizaines d’entreprises installant du photovoltaïque, et plusieurs centaines, dont ce n’était pas le cœur de métier, ne renouvellent pas leur demande de qualification, préférant se tourner vers des activités plus traditionnelles.


Les entreprises que vous formez sont généralement des artisans traditionnels qui souhaitent se tourner vers les énergies renouvelables?


C’est cela. Nous formons les couvreurs au photovoltaïque, les plombiers à la pose de chauffe-eau solaire… Pour nous c’est essentiel d’en former un maximum, parce que le particulier a plutôt tendance à se tourner vers les artisans près de chez lui. En cinq ans nous avons formé environ 40.000 personnes. Quelque 90% des chauffe-eau solaires sont désormais installés par des professionnels Qualisol. La liste des entreprises qualifiées figure sur notre annuaire: www.qualit-enr.org/annuaire


Cela n’a pas empêché certains professionnels peu scrupuleux d’investir les marchés de la pompe à chaleur puis du photovoltaïque, qui ont bénéficié d’importantes aides publiques, pour placer du matériel de mauvaise qualité?


Non, et cela a nui à l’ensemble de la profession. Ces aides étant réduites cela va automatiquement purger ces domaines d’activité. Mais pour définitivement écarter les mauvais professionnels, nous demandons que les aides publiques, comme les crédits d’impôt ou l’eco-prêt à taux 0, ne soient accordées qu’aux particuliers faisant appel à des entreprises qualifiées.


Les entreprises que vous qualifiez sont-elles toutes fiables?


La qualification ne vaut pas garantie de résultat. En revanche avant de qualifier une entreprise nous la formons, et nous nous assurons qu’elle a bien souscrit une assurance. Par ailleurs nous réalisons entre 3.000 et 4.000 audits sur le terrain par an, pour s’assurer de la qualité du travail fourni. Malgré cela il nous arrive de retirer leur qualification à quelques entreprises, mais c’est très rare.


Quels sont les pièges à éviter pour le particulier?


Se méfier des entreprises qui font du démarchage téléphonique, un bon professionnel n’en a généralement pas besoin. Mettre en concurrence les entrepreneurs, et refuser ceux qui réalisent des devis sans se déplacer sur le lieu du chantier. Demander des photos d’installations qu’il a posées. Et en choir un assez proche de chez soi, c’est plus facile pour gérer les éventuelles complications.


Après la crise de cette année, pensez-vous que le marché du photovoltaïque va redémarrer?


Oui, car cela reste un investissement rentable. Il y a encore un crédit d’impôt de 22% sur les installations, le tarif de rachat de l’électricité a baissé mais il est encore garanti 42 centimes à ce jour, pour une durée de 20 ans, la qualité du matériel s’améliore alors que son prix baisse… Il faut rétablir la confiance auprès du particulier, et continuer d'améliorer le taux d'équipement en France, où 160.000 habitats individuels sont déjà équipés.


Quelles sont les autres énergies renouvelables qui ont le vent en poupe?


La pompe à chaleur est un marché d’avenir. Il y en a eu 60.000 d’installées l’année dernière. Elle permet de diviser par trois sa facture d’électricité, or, 70% des foyers en France fonctionnent à l’électricité. Tous les appareils bois, poêles, foyers, inserts… se développent énormément aussi. C’est un très bon chauffage d’appoint. Et il y a encore 35.000 chauffe-eaux solaires d’installés chaque année en France. Pour les particuliers habitant dans une région ensoleillée, il permet tout de même la fourniture d’eau chaude gratuite d’avril à septembre.

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article