Sable. Lafarge abandonne son projet d'extraction

Publié le par Gerome

Le préfet maritime de l’Atlantique, mercredi après-midi, a indiqué aux responsables du groupe cimentier Lafarge qu’il donnait un avis défavorable à leur projet d’extraction de sable marin entre Gâvres et Quiberon (Morbihan). Le groupe Lafarge a annoncé vendredi en fin de matinée, sa décision « de ne pas déposer de demande de concession pour le projet d’extraction dit Sud Lorient ». Autrement dit, c’en est fini de ce projet qui avait provoqué une levée de boucliers et entraîné la création, en décembre 2006, du collectif Le Peuple des dunes, rassemblant quelque quarante associations. Déjà, les premiers élus contactés font état de leur satisfaction, avançant pour argument majeur « le principe de précaution environnemental ».



Communiqué du collectif des associations de défense de l’environnement, dénommé Le Peuple des Dunes .

Le Peuple des Dunes se félicite des conclusions formulées par le Préfet des Affaires Maritimes de Brest qui rejoignent les conclusions énoncées depuis 24 mois par les scientifiques qui ont travaillé à l’initiative du collectif. Ces conclusions iront-elles dans le même sens que celles du comité scientifique indépendant, mis en place par Cap Lorient, à l’initiative du Peuple des Dunes? Le Peuple des Dunes se réjouit d’avoir enfin été entendu dans son combat pour la protection de l’environnement qui a su mobiliser la population et les élus bretons. Le Peuple des Dunes remercie tous les militants associatifs, tous les élus qui ont rejoint son idéal porté sans faillir depuis 2007 .

C’est devenu une préoccupation forte qui est reprise aujourd’hui à travers le Grenelle de la mer. Le Peuple des Dunes est aujourd’hui engagé dans un autre combat visant à empêcher le groupe Lafarge de décharger au port du Lanester du sable marin. Il est toujours animé en cela par la volonté d’empêcher le pillage des ressources naturelles de la planète et la destruction des fonds marins L’écologie est devenue désormais un élément incontournable du modèle de développement durable et cette décision de vouloir refuser définitivement le PER Sud Lorient est une victoire de la démocratie face aux multinationales du ciment.

L’exemplarité de l’action du collectif et la richesse de son élan solidaire devrait conduire d’autres associations, le long des côtes littorales françaises, à se joindre à cette mobilisation pour la défense des traits de côte et des fonds marins, le Peuple des Dunes s’y emploiera. Le Peuple des Dunes regrette que ses préoccupations environnementales n’ont pas primé sur celles liées à la présence de munitions sur le site visé ; le Peuple des Dunes va rester vigilant et actif, en attendant une annonce officielle de l’abandon définitif de ce projet.


Source : cyberacteurs

Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article